UN HOMME PRES­SÉ

Première - - FILMS - CN

Il y a quelque chose re­le­vant de la mise en abyme dans le fait de confier à Fa­brice Lu­chi­ni, maître de l’élo­quence et du bon mot, le rôle d’un homme d’af­faires per­dant l’usage cor­rect de la langue à la suite d’un AVC. Em­pê­ché, l’ac­teur bre­douille, parle en ver­lan (une ha­bi­tude chez lui, certes), rem­place un mot par un autre (gros­sier de pré­fé­rence, c’est plus co­mique)... Le ré­sul­tat est dans un pre­mier temps ef­fi­cace mais l’ar­gu­ment fi­nit par tour­ner en rond, voire par ir­ri­ter – l’abus de ver­lan est mau­vais pour la san­té du spec­ta­teur. Reste la re­la­tion, en mode In­tou­chables ( je t’ap­pri­voise, tu m’ap­pri­voises), entre Lu­chi­ni et Leï­la Be­kh­ti, son or­tho­pho­niste un peu dé­pres­sive, qui four­nit au film quelques jo­lis mo­ments d’émo­tion. On n’en reste pas sans voix non plus.

uF­rance • Her­vé Mim­ran • Re­bec­ca Mar­der… • 1 h 40 •

Fa­brice Lu­chi­ni, Leï­la Be­kh­ti, 7 no­vembre

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.