GUEST

LA PRE­MIÈRE FOIS, J’AI RÉ­SIS­TÉ... Mar­tin Scor­sese avait ac­cep­té de nous ra­con­ter sa dé­cou­verte d’Il était une fois dans l’Ouest dans le pré­cé­dent nu­mé­ro. Sa lettre est ar­ri­vée le len­de­main du bou­clage, mais nous la pu­blions ce mois-ci.

Première - - SOMMAIRE - TRA­DUC­TION DA­VID FAKRIKIAN

Mar­tin Scor­sese

Lmo­ment, Sam j’ai ré­sis­té. Au même Il était une fois dans l’Ouest, à sa a pre­mière fois que j’ai des stu­dios le genre de la fin de l’ère qui fai­saient pas­ser un Pe­ckin­pah réa­li­sait ses wes­terns évo­lu­tion, être le point fi­nal de cette . La Horde sau­vage sem­blait films pé­riode « ré­vi­sion­niste » les sa der­nière salve. En com­pa­rai­son, quin­tes­sence du genre et film qui était à la fois la Ils ne res­sem­blaient plus que les autres. étran­gers, et ce­lui-ci en­core re­vus de Leone me pa­rais­saient re­vus. Et re­vus. Et j’y suis re­tour­né. Je les ai je les connais­sais. Mais pour ce qu’il pas aux wes­terns, tels que non par voir – et en­tendre – le film, j’ai fi­ni par en­core. Et en­core. Et pro­gres­si­ve­ment, ci­né­ma­to­gra­phique, nou­velle forme d’ex­pé­rience qu’il était vrai­ment. Une n’était pas, mais pour ce ou Un nom­mé Cable Hogue.

Point que de Lit­tle Big Man plus proche de 2001 et Za­bris­kie la bande ori­gi­nale d’En­nio tout le monde, la clé fut doute la même chose pour bien plus qu’une Pour moi, et c’était sans tou­jours été les films de Leone a mu­sique de Mor­ri­cone pour les images était Mor­ri­cone. En réa­li­té, la mu­sique et ha­bi­tuelle entre la presque comme si la re­la­tion »,

« bande ori­gi­nale ». C’était d’« opé­ra­tiques qua­li­fiaient ses films Leone. Beau­coup de gens jus­qu’à son in­ver­sée dans les films de ci­né­ma ita­lien coule dans les veines du rien d’exa­gé­ré. L’opé­ra sur le fait que et cette des­crip­tion n’avait s’ac­cor­der Je pense qu’on pour­rait de Vis­con­ti et ceux de Leone. le mo­der­nisme. apo­théose dans les films phase avec tan­dis que Leone était en de l’opé­ra tra­di­tion­nel, faire un lien Vis­con­ti était plus proche qu’on peut au­jourd’hui clai­re­ment à l’époque, mais il m’ap­pa­raît

Je n’y avais ja­mais pen­sé L’an­née der­nière avait ac­com­pli dans

Leone et ce qu’Alain Res­nais évident entre les films de à Ma­rien­bad et Mu­riel. science- ly­rique. de Res­nais, proche de la était, comme les films de la ven­geance, Il était une fois dans l’Ouest­fic­tion thé­ma­tique

– les grands pay­sages, la du wes­tern tra­di­tion­nel re­con­fi­gu­rer. Leone a pris des élé­ments et les les dé­for­mer, les ré­orien­ter et le che­min de fer – pour film. Les les conflits entre les co­lons du à l’in­té­rieur du grand mou­ve­ment étaient comme des arias tout ce­la Les scènes de dia­logues du jeu, la len­teur mo­nu­men­tale, à grande échelle, le sty­lisme à par­tir de chan­ge­ments dra­ma­tiques ori­gi­nales créait ses propres bandes Comme Ku­brick (qui ex­pé­rience était « ca­lé » sur la mu­sique. une puis­sante Leone ve­nait de créer comme Li­ge­ti et Pen­de­re­cki), d’Il était une com­po­si­teurs mo­dernes vi­sion­nages ». Il m’a fal­lu plu­sieurs d’un autre monde, un « trip vu avant. émo­tion­nelle et phy­sique à ce que j’avais que ce film n’était pas com­pa­rable fois dans l’Ouest pour com­prendre

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.