Mom­my

Psychologies - - L’ OEIL DE PSYCHO -

1. Une re­la­tion mère-fils in­ou­bliable. Évé­ne­ment du der­nier Fes­ti­val de Cannes – un prix du ju­ry plus que mé­ri­té –, ce coup d’éclat d’un jeune pro­dige tire sa force de sa ca­pa­ci­té à nous faire ai­mer ses per­son­nages. Diane, la mère ex­cen­trique, res­tée ado­les­cente dans sa tête, doit prendre en charge Steve, son fils de 16 ans, hy­per­ac­tif au charme fou. Elle va re­ce­voir l’aide de Ky­la, sa voi­sine ti­mide et bègue, qui sait ca­na­li­ser les fu­reurs de Steve et qui trouve elle-même une forme d’apai­se­ment à ses an­goisses dans leur fré­quen­ta­tion. 2. Une bombe émo­tion­nelle. Ces trois-là forment une drôle de fa­mille dont on ai­me­rait croire au bon­heur si l’au­teur-réa­li­sa­teur n’avait po­sé une bombe à re­tar­de­ment au coeur de son ré­cit. Dès le dé­but, un car­ton nous in­forme de la pro­mul­ga­tion d’une nouvelle loi per­met­tant aux pa­rents de pla­cer leurs en­fants per­tur­bés en ins­ti­tu­tion sur simple de­mande. Ain­si, quels que soient les tor­rents de

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.