Un amant, c’est plus sexy qu’un ma­ri

Chaque mois, Catherine Blanc, sexo­logue et psy­cha­na­lyste, re­vi­site un pré­ju­gé.

Psychologies - - L’ OEIL DE PSYCHO -

Le ma­ri, cause de l’in­fi­dé­li­té de sa femme ? De telles sup­po­si­tions nous per­mettent de mieux com­prendre une part de la vio­lence res­sen­tie par l’époux trom­pé, ima­gi­nant le re­gard que la so­cié­té pose sur lui : les ébats adul­té­rins de sa com­pagne té­moi­gne­raient aux yeux de tous de l’ab­sence chez lui de vi­ri­li­té et de sex-ap­peal. Mais alors un amant contien­drait-il donc tant d’éro­tisme et de vi­ri­li­té que ce­la jus­ti­fie­rait une telle prise de risques chez la femme ? Ou

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.