Avez-vous le syn­drome Ca­li­me­ro ?

“C’est vrai­ment trop in­juste ! ” se la­men­tait l’at­ten­dris­sant pous­sin noir du des­sin ani­mé. Un sen­ti­ment lar­ge­ment par­ta­gé, qu’il est es­sen­tiel d’iden­ti­fier et de trans­for­mer pour ne pas res­ter pri­son­nier de la plainte. Dé­cou­vrez quelle est la ré­cri­mi­na­ti

Psychologies - - SOMMAIRE - Par Fla­via Ma­ze­lin Sal­vi, avec Sa­ve­rio To­ma­sel­la, psy­cha­na­lyste Il­lus­tra­tions Lud­wick Her­nan­dez, d’après le per­son­nage de Ni­no Pa­got, To­ni Pa­got et Igna­zio Col­na­ghi

Choi­sis­sez votre ensemble

Li­sez at­ten­ti­ve­ment les quatre en­sembles de cou­leur ci-des­sous, sé­lec­tion­nez ce­lui qui vous cor­res­pond le mieux, puis re­por­tez-vous à votre pro­fil p. 60. Je me sens fa­ci­le­ment bles­sé. Sou­vent, j’at­taque avant d’être agres­sé. Je ne sais pas comment me jus­ti­fier. Je me sens très fa­ci­le­ment ac­cu­sé. Je me sou­viens d’avoir éprou­vé des hontes brû­lantes. Je ru­mine long­temps mes vexa­tions. Les re­proches me laissent sans voix. Je ne fais pas fa­ci­le­ment confiance. Je suis plu­tôt ti­mide en so­cié­té. Je n’ose pas prendre d’ini­tia­tives. Je n’aime pas at­ti­rer l’at­ten­tion sur moi. J’ai beau­coup de mal à me dé­ci­der. Je me pose sou­vent des ques­tions sur ma va­leur, mes com­pé­tences. J’en­vie les per­son­na­li­tés so­laires. J’ai­me­rais avoir da­van­tage de confiance en moi. Je ne vois pas l’in­té­rêt de par­ler de moi. Je m’adapte fa­ci­le­ment à un groupe ou à une si­tua­tion. J’aime bien me lais­ser por­ter par le cou­rant. J’aime bien être pris en charge. J’es­saie d’évi­ter les ef­forts ou les dé­fis. Je res­pecte scru­pu­leu­se­ment les consignes. Je pense avoir un sens ai­gu de la diplomatie. J’ai du mal à pro­duire des ef­forts ou à être per­sé­vé­rant. Je compte sur mon en­tou­rage pour m’ai­der ou me conseiller. Dans tous les do­maines, je donne sans comp­ter. J’évoque très ra­re­ment mes pro­blèmes. On loue sou­vent la qua­li­té de mon écoute. J’ai­me­rais être un peu moins naïf, moins idéa­liste. Je pro­pose tou­jours mon aide spon­ta­né­ment. Quoi que je fasse, j’ai à coeur de bien faire. J’ai ten­dance à chou­chou­ter mon en­tou­rage. On me de­mande sou­vent des ser­vices.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.