Ca­resse ré­pa­ra­trice

Mixa ap­porte de la dou­ceur aux peaux sen­sibles et fra­giles, tout en pro­po­sant des soins de plus en plus ex­perts.

Psychologies - - LA UNE -

À l’ori­gine, une tex­ture de crème in­no

vante au fi­ni pou­dré. Nous sommes en 1924 lorsque le Dr Ro­ger, phar­ma­cien, met au point dans son of­fi­cine le pre­mier soin apai­sant pour es­tom­per les rou­geurs cu­ta­nées. Ce pro­duit, is­su d’un mé­lange de poudre et de crème « mixées », ins­pi­re­ra le nom de la marque. Ain­si naît la crème Mixa, pre­mier soin apai­sant, sup­plan­tant la poudre de riz pour mas­quer les pe­tites im­per­fec­tions.

Dans les an­nées 1960, l’al­lan­toïne (uti­li­sée de­puis la Première Guerre mon­diale en vue de cal­mer les brû­lures des sol­dats) est au coeur de la for­mule de la crème ré­pa­ra­trice pour les mains abî­mées, qui de­vient vite un in­dis­pen­sable1. « Cette at­ten­tion aux peaux sen­sibles a na­tu­rel­le­ment me­né Mixa à s’in­té­res­ser à celle, si dé­li­cate, des bé­bés », ana­lyse Ca­ro­line Weyers, chef de groupe chez Mixa.

En plein ba­by-boom, Mixa Bé­bé pro­pose, en phar­ma­cies, six pro­duits, dont un sham­pooing for­mu­lé à l’eau dis­til­lée de bleuet « qui ne pique pas les yeux ». Tous sont for­mu­lés sous contrôle mé­di­cal, hy­po­al­ler­gé­niques, avec de l’huile d’amande douce « qui sent le bé­bé ». La gamme fait cra­quer les ma­mans : elles s’en servent aus­si pour elles. C’est cette pra­tique in­ter­gé­né­ra­tion­nelle qui ins­pi­re­ra le slo­gan : « Ce qui est doux pour un bé­bé l’est aus­si pour sa ma­man. » Cette dou­ceur ap­por­tée aux peaux fra­giles de toute la fa­mille reste une quête.

Celle-ci pousse l’ex­per­tise première de la marque – ré­pa­rer et apai­ser – aux fron­tières de la der­mo-cos­mé­tique, grâce aux nou­velles gammes Ato­piance (pour les peaux sèches à ten­dance ato­pique de l’adulte et du bé­bé) et Pro-To­lé­rance (pour les peaux sèches et in­to­lé­rantes), cer­ti­fiées par des der­ma­to-al­ler­go­logues in­dé­pen­dants. Des pro­duits ras­su­rants, dont les for­mules ré­con­ci­lient pe­tits prix, ex­per­tise et sen­so­ria­li­té. 1. Au­jourd’hui, c’est la crème pour les mains la plus ven­due en grandes sur­faces (source Mixa).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.