Sommes-nous de­ve­nus nos propres dieux ?

Psychologies - - L'OEIL - Par Ma­rie Pe­zé E.G.

C’est avec une pointe d’iro­nie que l’his­to­rien is­raé­lien Yu­val Noah Ha­ra­ri, après l’im­mense suc­cès de Sa­piens, une brève his­toire de l’hu­ma

ni­té ( Albin Mi­chel), tente d’aper­ce­voir ce que nous de­vien­drons. Pro­ba­ble­ment l’hu­ma­ni­té se fixe­ra-t- elle de nou­veaux buts : l’im­mor­ta­li­té, le bon­heur su­prême et la toute-puis­sance di­vine. « Nous al­lons main­te­nant cher­cher à triom­pher de la vieillesse et de la mort elle-même. Après avoir sau­vé les gens de la mi­sère pro­fonde, nous al­lons cher­cher à les rendre vrai­ment heu­reux. Ayant sor­ti l’hu­ma­ni­té de la bru­ta­li­té d’une lutte pour la sur­vie, nous al­lons cher­cher à his­ser les hommes au rang de dieux, à trans­for­mer

Ho­mo sa­piens en Ho­mo deus », via de nou­velles tech­no­lo­gies dé­miur­giques, ca­pables de se pas­ser de notre pou­voir de dé­ci­sion. Et si ce que nous ap­pe­lons « Dieu » n’était rien d’autre que la tech­nique elle- même, et plus pré­ci­sé­ment ce qu’on ap­pelle au­jourd’hui la « tech­nos­cience » ? se de­mande quant à lui le phi­lo­sophe Meh­di Bel­haj Ka­cem. Dieu est « le concept d’une mé­moire ab­so­lu­ti­sée », dit- il, qui, par le dé­ve­lop­pe­ment tech­nos­cien­ti­fique, est dé­sor­mais en passe de de­ve­nir une réa­li­té. L’homme de­ve­nu Dieu par le dé­ve­lop­pe­ment tech­nos­cien­ti­fique, ou en­core la tech­nos­cience dé­fi­nie comme Dieu… Dans tous les cas, un chan­ge­ment ra­di­cal s’opère au coeur même de notre hu­ma­ni­té.

Ho­mo deus, une brève his­toire de l’ave­nir de Yu­val Noah Ha­ra­ri, Albin Mi­chel, 464 p., 24 €. Dieu, la mé­moire, la tech­nos­cience et le mal de Meh­di Bel­haj Ka­cem, Les Liens qui li­bèrent, 208 p., 17 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.