Sa­voir cal­mer son stress

Face à un re­cru­teur, il vous est dif­fi­cile de gé­rer votre stress ce qui vous fait perdre ra­pi­de­ment vos moyens. Il existe pour­tant des as­tuces per­met­tant de cal­mer vos an­goisses avant et pen­dant l’en­tre­tien.

Rebondir - - COACHING - Camille BOULATE

Les mains moites, la bouche sèche, le souffle court… voi­là comment vous vous sen­tez quand vous vous re­trou­vez face à un re­cru­teur. Le stress à l’ap­proche ou pen­dant un en­tre­tien d’em­bauche est as­sez cou­rant. Pour­tant il existe quelques as­tuces per­met­tant de gé­rer vos émo­tions, comme les exer­cices de respiration. “Ce­la peut être fait la veille si vous avez du mal à dor­mir ou dans la salle d’at­tente avant votre ren­dez-vous, ex­plique Bé­ran­gère Tou­che­mann, coach de car­rière. Mais contrô­ler votre respiration per­met de mo­du­ler l’oxy­gène du cer­veau et donc d’être plus dé­ten­du.” Autre as­tuce : la vi­sua­li­sa­tion. Ima­gi­nez votre en­tre­tien per­met d’an­ti­ci­per cer­taines choses et de dé­dra­ma­ti­ser. “Comme vous avez vé­cu la scène dans votre tête, vous ar­ri­ve­rez plus confiant le jour J”, ajoute-t-elle.

BIEN PRÉ­PA­RER VOTRE EN­TRE­TIEN

Mais la meilleure fa­çon de ne pas être en­va­hi par le stress c’est de bien pré­pa­rer votre rencontre avec le re­cru­teur. Ain­si, maî­tri­sez votre par­cours pro­fes­sion­nel, votre ar­gu­men­ta­tion mais éga­le­ment l’en­tre­prise et l’offre pour les­quelles vous pos­tu­lez. “C’est es­sen­tiel et ce­la per­met de bien an­ti­ci­per toutes les ques­tions. Car si vous êtes stres­sé, c’est que vous avez peur, que vous sen­tez en dan­ger”, ex­plique Bé­ran­gère Tou­che­mann. N’ou­bliez pas de bien pré­pa­rer éga­le­ment votre tra­jet et de vous faire une check-list des do­cu­ments à ap­por­ter comme votre CV im­pri­mé. “L’an­ti­ci­pa­tion et l’or­ga­ni­sa­tion priment avant tout. Re­gar­der sur Lin­kedIn qui est la per­sonne qui va vous recevoir est aus­si conseillé. Il faut tout faire pour ne pas être sur­pris, car c’est l’im­pré­vu qui crée du stress”, as­sure la coach.

CONNAÎTRE SES ATOUTS

Sur le long terme, afin de gé­rer au mieux vos émo­tions, il est né­ces­saire de bien vous connaître et de sa­voir quels sont vos atouts. “Maî­tri­ser les ar­gu­ments concer­nant votre per­son­na­li­té et vos com­pé­tences est une chose es­sen­tielle pour être se­rein en en­tre­tien, af­firme Bé­ran­gère Tou­che­mann. Ce­la se tra­vaille en permanence.” Si vous ne sa­vez pas comment faire, ne pas hé­si­ter à sol­li­ci­ter l’aide d’un psy­cho­logue, d’un coach ou même d’un so­phro­logue. “C’est un travail sur le long terme. Pour les per­sonnes qui ont vrai­ment du mal à gé­rer leurs émo­tions (larmes aux yeux, mains moites) ce­la peut être né­ces­saire”, conseille la coach.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.