UN COUP DE POUCE DU GOU­VER­NE­MENT

Rebondir - - DÉCOUVRIR -

Long­temps consi­dé­ré comme le pa­rent pauvre de la for­ma­tion, l’alternance re­vient au­jourd’hui sur le de­vant de la scène. Dans ce contexte, l’ap­pren­tis­sage est même l’une des prio­ri­tés af­fi­chées du gou­ver­ne­ment. Se­lon le mi­nis­tère du Tra­vail, 70 % des ap­pren­tis trouvent un em­ploi dans les sept mois après leur for­ma­tion. Il est donc es­sen­tiel de don­ner un coup de pouce au sys­tème. Ain­si, le Pre­mier mi­nistre, Édouard Phi­lippe, a tra­vaillé en par­te­na­riat avec le mi­nis­tère du Tra­vail, ce­lui de l’Édu­ca­tion na­tio­nale et de l’En­sei­gne­ment Su­pé­rieur sur un pro­jet dit de Trans­for­ma­tion de l’ap­pren­tis­sage. Ce vo­let est in­clus dans le pro­jet de loi “pour la li­ber­té de choi­sir son ave­nir pro­fes­sion­nel” qui doit être pré­sen­té en Conseil des mi­nistres à l’heure où nous écri­vons ces lignes. S’il est adop­té, tous les jeunes de 16 à 20 ans en ap­pren­tis­sage ver­ront leur ré­mu­né­ra­tion aug­men­ter de 30 eu­ros nets par mois. Ceux qui ont at­teint l’âge de 18 ans per­ce­vront une aide de 500 eu­ros pour pas­ser leur per­mis de conduire. Le texte pré­voit aus­si la mise en place de pré­pa-ap­pren­tis­sage pour les jeunes qui sou­haitent s’orien­ter vers ce sys­tème mais qui ne dis­posent pas des connais­sances et com­pé­tences re­quises. Ain­si que l’or­ga­ni­sa­tion de jour­nées an­nuelles d’in­for­ma­tion sur les mé­tiers et les fi­lières à par­tir de la qua­trième. Autre changement de taille, l’ap­pren­tis­sage se­ra ou­vert jus­qu’à 30 ans au lieu de 26 ans au­jourd’hui. Par ailleurs, 15 000 jeunes en ap­pren­tis­sage pour­ront bé­né­fi­cier chaque an­née du pro­gramme Eras­mus de l’ap­pren­tis­sage pour ef­fec­tuer plu­sieurs mois de for­ma­tion dans un autre pays d’Eu­rope.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.