“À 23 ANS, J’AVAIS BEAU­COUP DE RES­PON­SA­BI­LI­TÉS”

Rebondir - - DISTRIBUTION UN SECTEUR À LA LOUPE -

Après une li­cence en al­ter­nance chez Car­re­four, Di­dier Pha­ly a été em­bau­ché en CDI en tant que ma­na­ger épi­ce­rie et dro­gue­rie. Pen­dant trois ans, “Car­re­four a été une très bonne école mais on y tra­vaille beau­coup. Mon champ d’ac­tion était as­sez large et j’avais une cer­taine li­ber­té, même si je de­vais rendre des comptes. Mais je tra­vaillais 50/60 heures par se­maine”, ra­conte-t-il. Le chiffre d’af­faires de son rayon ? En­vi­ron 20 mil­lions d’eu­ros à l’an­née. “En sor­tie d’école, à 23 ans, j’avais beau­coup de res­pon­sa­bi­li­tés”. Au bout de trois ans, il dé­cide de par­tir six mois à l’étran­ger. Quand il rentre, il tra­vaille chez Mé­tro en tant que res­pon­sable du rayon fruits et lé­gumes, “je ne

connais­sais rien au pro­duit”. Son rayon ? 10 per­sonnes à gé­rer et en­vi­ron 13 mil­lions d’eu­ros de chiffre d’af­faires. Trois ans plus tard, il quitte l’en­seigne pour se lan­cer à son compte. Au­jourd’hui, à 33 ans, il a une bou­tique pri­meur à Cor­meilles-en-Pa­ri­sis. “Dans ce sec­teur, il faut être très tra­vailleur, ne pas être fai­néant. Il y a beau­coup de ma­nu­ten­tion. Aus­si, il faut sa­voir ré­sis­ter à la pres­sion au quo­ti­dien. Quand le chiffre va, tout va. Quand ce n’est pas le cas, la di­rec­tion va cher­cher à sa­voir d’où ça vient. On vous de­mande de faire mieux et d’al­ler plus loin.”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.