INJURIER SON PA­TRON SUR FA­CE­BOOK : QU’EN DISENT LES JUGES ?

Rebondir - - AU SOMMAIRE -

À par­tir de quand une dis­cus­sion sur Fa­ce­book de­vient-elle pu­blique, met­tant un sa­la­rié face au risque d’être li­cen­cié s’il tient des pro­pos in­ju­rieux sur son en­tre­prise ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.