DON­NER UNE VIE À SES COMBLES

Amé­na­ger ses combles per­met de ga­gner de pré­cieux m2. Que ce soit pour créer un es­pace de jeux pour ses en­fants, une chambre sup­plé­men­taire, ou en­core un bu­reau, il est in­dis­pen­sable de bien iso­ler cette sur­face.

Restaurer & Amenager - - Isolation -

deux iso­lants amé­na­ger ses combles est l'oc­ca­sion de se po­ser les bonnes ques­tions quant à son iso­la­tion. confort d'été, d'hi­ver, acous­tique, gain de place. lors de l’amé­na­ge­ment des combles, il est né­ces­saire de pré­voir des ou­ver­tures dans le toit pour lais­ser pas­ser la lu­mière du jour. at­ten­tion tou­te­fois à ce que les fe­nêtres de toit ne de­viennent pas le point faible du confort ther­mique et acous­tique des combles. Big Mat vous conseille sur le choix d'iso­la­tion à faire. deux types d'iso­lants existent: la laine de verre en pan­neau ou en rou­leau se­mi ri­gide, la laine de roche en pan­neau ou en rou­leau se­mi ri­gide et la fibre de bois. deux so­lu­tions existent en mo­no­couche sous-che­vron ou en bi-couches entre et sous che­vrons la 1ère couche de l’iso­lant entre che­vron est sans pa­re­va­peur, la 2nde­couche se pose croi­sée sous che­vron. elle est mu­nie d’un pare-va­peur.

trois ni­veaux d’iso­la­tion

afin de réa­li­ser une ré­no­va­tion de qua­li­té à moindre frais, iso­ver pro­pose à tra­vers son offre pro­duit Max ré­no, trois ni­veaux d’iso­la­tion. il existe l’in­dis­pen­sable avec le sys­tème Va­rio confort et l’iso­lant iso­con­fort 32 en 200mm (r=6.25) : l’iso­la­tion mi­ni­male pour ob­te­nir les aides fi­nan­cières. l’évident avec le sys­tème Va­rio confort et l’iso­lant iso­con­fort 35 en 280 mm (r=8) : pour un pro­jet de ni­veau dpe classe B et le su­pé­rieur avec le sys­tème Va­rio confort et l’iso­lant iso­con­fort 35 en 60 et 280mm (r=9,70m): une va­leur verte et un confort maxi­mal dans un pro­jet de ni­veau dpe classe a

une Mé­thode Par souf­flage

iso­comble, spé­cia­liste de l'iso­la­tion des combles per­dus, ex­plique les prin­ci­pales dif­fé­rences entre les mé­thodes d’iso­la­tion aux rou­leaux et par souf­flage, et jus­ti­fie son choix de s’orien­ter vers la tech­nique d’iso­la­tion souf­flée, plus per­for­mante. iso­comble a choi­si la mé­thode par souf­flage car elle est op­ti­male pour les combles per­dus ou in­ac­ces­sibles. de plus, la pose d’un iso­lant à souf­fler est ra­pide à mettre en oeuvre et ne gé­nère au­cune dé­coupe, chute, ni ma­nu­ten­tion. une pose com­plète peut en ef­fet se faire en une de­mi- jour­née par les spé­cia­listes iso­comble. si des an­nées plus tard l’iso­lant ve­nait à perdre en ef­fi­ca­ci­té, il est tout à fait pos­sible d’ajou­ter un com­plé­ment d’iso­lant sans dif­fi­cul­té.

ci-contre : les Pan­neaux adap­tés aux combles

ro­ck­comble de ro­ck­wool, est idéal pour iso­ler les combles amé­na­gés. ro­ck­comble est un pan­neau en laine de roche mo­no den­si­té ri­gide, qui s’adapte par­fai­te­ment aux es­paces entre che­vrons. Par­mi ses nom­breux avan­tages fi­gurent son bord flexible, sa lar­geur op­ti­male (365 ou 565 mm) et sa masse vo­lu­mique de 50 kg/m3. aus­si bien pour ha­bi­tat col­lec­tif que mai­sons in­di­vi­duelles. an­ti­feu et an­ti­bruit, cette laine de roche per­met de ré­duire les nui­sances so­nores telles que les bruits de cir­cu­la­tion ou de voi­si­nage. les pan­neaux ne sont pas per­cés et conservent leur fonc­tion ther­mique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.