Grant-Lee Phil­lips

Rock & Folk - - Disques Classic Rock - “Wid­der­shins”

YEPROC/BERTUSFRANCE Grant-Lee Phil­lips fait par­tie de ces ar­tistes qui semblent culti­ver leur ré­per­toire avec tel­le­ment de fa­ci­li­té que l’on en ou­blie presque tout le ta­lent qui se cache der­rière. Il est pour­tant un de ces chan­teurs ca­pables de pas­ser du grave au fal­set­to (et vice-ver­sa) sans que ce­la tourne à la pi­rouette ou au mé­lo, et d’al­ter­ner entre folk-rock clas­sique et pop syn­thé­tique an­nées 80 tout en son­nant mal­gré tout contem­po­rain. “Wid­der­shins” re­pose sur une for­ma­tion en trio, et a été en­re­gis­tré, comme “The Nar­rows”, à Na­sh­ville, avec la même sec­tion ryth­mique. Le groupe ne dé­ploie peut-être pas une dy­na­mique aus­si ample que Grant Lee Buf­fa­lo, même si on de­vine qu’il pour­rait fa­ci­le­ment chan­ger de bra­quet sur de­mande. Phil­lips pri­vi­lé­gie en fait une ap­proche feu­trée et oblique (qui donne son nom au disque), avec une am­biance de fin de nuit hal­lu­ci­née, qui cor­res­pond bien aux pa­roles, tout en contours bru­meux. Ça n’em­pêche pas non plus Phil­lips de li­vrer des mé­lo­dies éla­bo­rées et ins­pi­rées (“Walk In Circles” qui ouvre l’al­bum, ou “King Of Ca­tas­trophes”), où son phra­sé lui per­met de glis­ser à l’oc­ca­sion des vers in­ter­mi­nables en quelques me­sures. Ailleurs, il tend vers une conci­sion plus

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.