Amos Mil­burn

“1960 DEBUT AL­BUM”

Rock & Folk - - Rééditions Du Mois -

Soul Jam

Tan­dis que Cray­ton tri­po­tait sa gui­tare, Amos Mil­burn, pia­niste R&B que l’on peut, gros­siè­re­ment, consi­dé­rer comme un an­cêtre de Fats Do­mi­no (sans le gé­nie du song­wri­ting), se taillait une belle ré­pu­ta­tion dans le mi­lieu du rhythm’n’blues et du boo­gie dé­cli­nant. Cer­tains de ses grands en­re­gis­tre­ments sont de­ve­nus des clas­siques, comme “Chi­cken Shack Boo­gie” ou “Let’s Have A Par­ty”, mais Mil­burn était sur­tout connu pour ses odes à la dive bou­teille : “Thin­king And Drin­king”, “Vi­cious, Vi­cious Vod­ka”, “Bad, Bad Whis­key”, “Let Me Go Home Whis­key”, “Good, Good Whis­key” ou son grand tube, “One Scotch, One Bour­bon, One Beer”... Il n’a pas eu le temps de dé­dier une chan­son au Pi­con, mais son oeuvre reste une mer­veille de jump ty­pique de l’époque. Cette com­pi­la­tion qui sonne d’en­fer in­clut l’in­té­gra­li­té de son al­bum “Let’s Have A Par­ty” ain­si que plein de ra­re­tés, dont une ver­sion de “Chi­cken Shack Boo­gie” da­tée de 1947. For­mi­dable.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.