Ver­tus de la bave d’es­car­got

Santé Naturelle - - Sommaire -

Pi­co­te­ments, ti­raille­ments, rou­geurs et dé­man­geai­sons sont au­tant de si­gnaux d’alerte qui vous disent que votre peau est des­sé­chée et qu’il faut ré­agir. En ef­fet, le contraste entre froid, vent et pluie d’un cô­té et la tem­pé­ra­ture éle­vée des pièces chauf­fées et confi­nées de l'autre, agresse la peau. Beau­coup de beurres vé­gé­taux, huiles ou crèmes hy­dra­tantes peuvent vous ai­der pour hy­dra­ter et apai­ser la peau. Mais con­nais­sez-vous la bave d’es­car­got ? Con­nais­sez-vous la bave d’es­car­got ?

C’est une nou­velle mode dans les mi­lieux cos­mé­tiques. On s’in­té­resse main­te­nant à une sub­stances pour le moins ori­gi­nale : c'est la bave d'es­car­got. Il faut sa­voir que ce li­quide est d’abord bé­né­fique pour l'es­car­got lui-même. Il lui per­met en cas de bles­sure, de s'au­to-ré­gé­né­rer, ré­pa­rer ses cel­lules via un pro­ces­sus na­tu­rel d'au­to­gué­ri­son. Le corps hu­main est, en théo­rie, ca­pable de s’au­to gué­rir et de s’au­to ré­gé­né­rer, mais cette ca­pa­ci­té est fra­gi­li­sée par les di­verses pol­lu­tions. Mère Na­ture, tou­jours à notre se­cours, nous offre alors la bave d’es­car­got qui est si riche en col­la­gène, élas­tine et vi­ta­mines. Ce li­quide pré­cieux pro­duit par les gas­té­ro­podes pos­sède des pro­prié­tés ci­ca­tri­santes et hy­dra­tantes qui conviennent tout par­ti­cu­liè­re­ment aux peaux sen­sibles, fra­giles et ato­piques. Il traite aus­si bien les im­per­fec­tions et pro­blèmes de la peau comme l’ac­né ju­vé­nile, que l’ac­né d'adulte, ou en­core les ci­ca­trices (ci­ca­trices d'ac­né, bles­sures, brû­lures, même pour les grands bru­lés, ci­ca­trices post-opé­ra­toires). Il est conseillé aus­si en pré­ven­tion des ver­ge­tures et de la cel­lu­lite. Il est in­di­qué éga­le­ment pour soi­gner l'ur­ti­caire et même l'her­pès, car on a consta­té une ac­tion im­mu­no­sti­mu­lante et an­ti in­flam­ma­toire de la bave d’es­car­got. Un tré­sor ca­ché !

L’hy­dra­ta­tion, clé de voûte de la jeu­nesse éter­nelle

Ce n'est pas un se­cret, la jeu­nesse éter­nelle n’est pas un mythe, vous pou­vez voir au­tour de vous des jeunes femmes de 30 ans avec un vi­sage très fa­ti­gué, et des femmes de 70 ans avec un vi­sage écla­tant et un teint rayon­nant. Le stress et les condi­tions de vie ont bien sûr un rôle ma­jeur à jouer dans le pro­ces­sus de vieillis­se­ment, sou­vent pré­ma­tu­ré, de la peau du vi­sage. Mais l’hy­dra­ta­tion, qui reste à la por­tée de tous, est une vé­ri­table clé de voûte pour celle qui veut gar­der un teint écla­tant à toute épreuve ! La meilleure crème hy­dra­tante est celle qui vous vient di­rec­te­ment de la na­ture, par exemple une huile vé­gé­tale pure ; que ce soit de noyau d’abri­cot, de germes de blé ou de rai­sin (très riche en vi­ta­mine E) ou d’ar­gan. Quand vous ap­pli­quez une huile vé­gé­tale sans ad­di­tifs, sans par­fums, sans trans­for­ma­tions, vous êtes sûre de la qua­li­té de ce que vous don­nez à votre peau. L’es­sen­tiel est de choi­sir une sub­stance la moins trans­for­mée pos­sible, que ce soit une huile vé­gé­tale, un beurre vé­gé­tal, un gel ou de la bave d’es­car­got !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.