Ver­tus de l’huile d’olive

Santé Naturelle - - Sommaire -

Beau­coup de livres et d’ar­ticles scien­ti­fiques ex­pliquent au­jourd’hui que l’ali­men­ta­tion al­lé­gée est la cause di­recte du dé­ve­lop­pe­ment de l’obé­si­té. Mais aus­si de di­vers troubles mé­ta­bo­liques fai­sant le lit des grandes ma­la­dies au­to-im­munes de l’époque. Avec le retour vers une ali­men­ta­tion riche en bon gras, consom­mer de l’huile d’olive au quo­ti­dien est un ex­cellent moyen de pré­ve­nir un grand nombre de ma­la­dies. Voi­ci un zoom sur les ver­tus de cette huile qua­si­ment sa­crée dans les pays de la Mé­di­ter­ra­née. L’huile d’olive est bé­né­fique pour la san­té car­diaque

Sou­li­gnons d’abord l’in­té­rêt de consom­mer de l’huile d’olive à par­tir d’un cer­tain âge en rai­son de ses bien­faits pour la san­té car­diaque. Elle per­met de ré­gu­ler le taux de cho­les­té­rol dans le sang en ré­dui­sant le ni­veau éle­vé de mau­vais cho­les­té­rol. Elle pré­vient les in­farc­tus et pré­serve les pa­rois vei­neuses grâce aux quan­ti­tés im­por­tantes de graisses mo­no-in­sa­tu­rées et d’acide oléique qu’elle contient. Deux élé­ments qui sont en lien avec une ré­duc­tion du risque de ma­la­dies co­ro­na­riennes. Il faut rap­pe­ler que les ac­ci­dents car­dio­vas­cu­laires sont la pre­mière cause de mor­ta­li­té dans le monde au­jourd’hui.

C’est aus­si un an­ti-in­flam­ma­toire na­tu­rel

Au­jourd'hui, les ver­tus an­ti in­flam­ma­toires de cette huile sont scien­ti­fi­que­ment confir­mées. En ef­fet, grâce à sa te­neur en oléo­can­thal, l’huile d’olive dis­pose d’une ac­tion an­ti-in­flam­ma­toire na­tu­relle et puis­sante qui per­met de réduire les dou­leurs liées aux ar­ti­cu­la­tions et aux muscles. N’hé­si­tez donc pas à réa­li­ser votre huile de mas­sage fait-mai­son, en di­luant sim­ple­ment dans une base d’huile d’olive quelques gouttes de l’huile es­sen­tielle de votre choix. L’huile es­sen­tielle de ro­ma­rin par exemple pour dé­tendre les muscles, ou celle du clou de gi­rofle, un ex­cellent an­tal­gique (an­ti­dou­leur) na­tu­rel et un im­mu­no­sti­mu­lant puis­sant.

L’huile d’olive, un al­lié min­ceur ?

On ne peut pas ci­ter tous les ver­tus de l’huile d’olive qui vient de l’oli­vier, un arbre sa­cré dans cer­taines re­li­gions. No­tez quand même que cette huile est un ex­cellent al­lié min­ceur. Eh oui. Contrai­re­ment à ce que vous pou­vez pen­ser, le (bon) gras est bon pour votre ligne car il vous donne une sen­sa­tion de sa­tié­té pen­dant des heures. Un dî­ner lé­ger avec une grillade, une sa­lade et une tar­tine à l’huile d’olive est très ras­sa­siant. De même, un pe­tit dé­jeu­ner avec une tar­tine à l’huile d’olive pour ac­com­pa­gner le ca­fé est très ras­sa­siant, c’est aus­si un dé­lice. Veillez juste à choi­sir une huile de qua­li­té su­pé­rieure.

Comment uti­li­ser l’huile d’olive en cui­sine ?

L’idéal est de ne pas chauf­fer les huiles vé­gé­tales, y com­pris l’huile d’olive, qui, par ailleurs, est plus ré­sis­tante à la cha­leur que d’autres huiles qui fument très vite. Le mieux est donc de consom­mer de l’huile d’olive en sa­lade, ou en­core en ra­jou­tant un fi­let sur vos plats cuits à la va­peur ou au four. Même pour une soupe, l’idéal est de ra­jou­ter un fi­let d’huile d’olive à la fin, qua­si­ment à froid. N’ou­bliez pas le de­mi-ci­tron pres­sé qui aug­mente les bé­né­fices san­té de tous vos plats.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.