Gué­rir ses bles­sures émo­tion­nelles

Les bles­sures émo­tion­nelles sont ces pe­tits ou grands trau­ma­tismes, ex­pé­riences dou­lou­reuses et mar­quantes, vé­cues avant l’âge de 7 ans et qui laissent sou­vent en nous des traces. Ces traces gran­dissent avec nous et peuvent, lit­té­ra­le­ment, nous en­chaî­ner

Santé Naturelle - - Bien - Être -

d'ar­rê­ter ce cycle de souf­france. Le mot ma­gique est : conscience.

Nos frac­tures re­pré­sentent notre iden­ti­té pro­fonde

Pour To­mas Na­var­ro, psy­cho­logue es­pa­gnol, il existe une ana­lo­gie in­time entre notre ex­pé­rience et le Kint­su­ku­roi, un art ja­po­nais an­ces­tral, consis­tant à ré­pa­rer la por­ce­laine bri­sée en ap­pli­quant de l'or sur les fê­lures. Nous de­vons en ef­fet, au cours de notre vie, faire face à des épreuves, des deuils. Les sur­pas­ser, c'est comme mettre de l'or sur nos fê­lures, en pre­nant en compte notre pas­sé, notre his­toire, les ac­ci­dents éven­tuels que nous avons pu connaître. Sym­boles de fra­gi­li­té dans un pre­mier temps, les frac­tures mises au jour de­viennent vé­ri­ta­ble­ment nos mar­queurs d'iden­ti­té. Ce qui fait notre va­leur, notre uni­ci­té. Em­bel­lis, trans­for­més par l'ex­pé­rience de l'ad­ver­si­té, nous ac­qué­rons une force nou­velle. Ain­si, il

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.