No­stra­da­mus l’avait pré­dit…

Secrets d'Histoire - - Au Coeur De L’histoire -

En 1555, No­stra­da­mus, dans son qua­train 35, avait an­non­cé : « Le lyon jeune le vieux sur­mon­te­ra / En champ bel­lique par sin­gu­lier duelle / Dans cage d’or les yeux

luy creue­ra / Deux classes une, puis mou­rir, mort cruelle. » Avant le drame, on au­rait été bien en peine d’in­ter­pré­ter cette sen­tence. Après coup, elle pa­raît lu­mi­neuse à cer­tains : elle in­dique bien le com­bat entre deux cham­pions sur une lice de tour­noi, se concluant par une bles­sure aux yeux à tra­vers le casque do­ré. Quant au der­nier vers, on peut y voir le tra­gique en­chaî­ne­ment : deux com­bats (contre les ducs de Guise et de Ne­mours) conclus sain et sauf, le troi­sième se ré­vé­lant fa­tal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.