Phi­lippe Char­lier : l’hy­po­thèse de la bil­har­ziose

Secrets d'Histoire - - Au Coeur De L’histoire -

Connu pour ses analyses mé­di­co-lé­gales et ses re­cons­ti­tu­tions au­da­cieuses (no­tam­ment du vi­sage de Ro­bes­pierre), Phi­lippe Char­lier s’est at­ta­qué au cas de saint Louis, grâce à un échan­tillon des vis­cères qu’il a pu pré­le­ver dans le re­li­quaire de Mon­reale (Ita­lie) et étu­dier au mi­cro­scope élec­tro­nique. Dans une étude sa­vante, Schis­to­so­mia­sis in the mum­mi­fied vis­ce­ra of Saint-Louis (1270 AD), pu­bliée en 2015 dans une re­vue an­glo-saxonne, le pa­léo­pa­tho­lo­giste dé­montre l’exis­tence de schis­to­somes dans l’or­ga­nisme du roi. Ceux-ci in­diquent une in­fec­tion pa­ra­si­taire : une forme sé­rieuse de bil­har­ziose, qui touche de nos jours de nom­breux ha­bi­tants des pays d’Afrique, où le pa­ra­site se com­plaît dans les eaux douces crou­pis­santes. Saint Louis ne l’au­rait pas contrac­tée à Tu­nis mais plus pro­ba­ble­ment en Pro­vence, quelques an­nées plus tôt. Elle n’au­rait donc pas été la cause di­recte de sa mort mais au­rait contri­bué à son af­fai­blis­se­ment gé­né­ral.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.