Le Mé­mo­rial n’a pas de fin

Secrets d'Histoire - - Au Coeur De L’histoire -

Con­trai­re­ment à ce que l’on pour­rait pen­ser, la fin de Na­po­léon n’est pas re­la­tée dans le Mé­mo­rial de Sainte-Hé­lène, écrit par Em­ma­nuel de Las Cases. Et pour cause ! Au mo­ment du dé­cès, l’au­teur, se­cré­taire par­ti­cu­lier de l’em­pe­reur, n’était plus au ser­vice de ce­lui-ci. En ef­fet, Las Cases, qui a lais­sé un té­moi­gnage in­es­ti­mable sur les pre­miers mois d’exil de Na­po­léon, a dû quit­ter l’île en no­vembre 1816, pour des rai­sons res­tées en par­tie obs­cures. La dé­cou­verte ré­cente, à la Bri­tish Li­bra­ry, d’une co­pie du ma­nus­crit ori­gi­nal de Las Cases de­vrait ou­vrir des pers­pec­tives pour com­prendre la lé­gende na­po­léo­nienne.

Na­po­léon Ier à Sainte-Hé­lène dic­tant ses mé­moires au gé­né­ral Gour­gaud, de Charles Au­guste Steu­ben (1788-1856). L’an­cien aide de camp Gas­pard Gour­gaud, qui par­ta­gea l’exil de l’em­pe­reur jus­qu’en 1818, de­vien­dra son prin­ci­pal mé­mo­ria­liste.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.