Louis XIII et Anne d’Au­triche, un couple mal as­sor­ti

Secrets d'Histoire - - AU COEUR DE L’HISTOIRE -

Le pro­jet de ma­riage entre l’in­fante Ana et le fu­tur Louis XIII, nés tous deux en 1601, est évo­qué qua­si­ment à leur nais­sance. Se­lon l’his­to­rien Ra­phaël Dargent (Anne d’Au­triche, édi­tions Be­lin), c’est l’Es­pagne qui avance en pre­mier l’idée d’un double ma­riage : Louis XIII avec Anne d’Au­triche, et Phi­lippe IV avec Éli­sa­beth de France. Au fil des an­nées, le pro­jet se pré­cise mal­gré la ré­ti­cence d’Hen­ri IV. À la mort de ce­lui­ci, Marie de Médicis sou­haite conso­li­der la paix si­gnée, en 1598, entre les deux puis­sances ca­tho­liques. C’est un tour­nant.

Cette union, qui scelle une ré­con­ci­lia­tion fra­gile entre les puis­sances ca­tho­liques de France et d’Es­pagne, ren­contre de nom­breuses dif­fi­cul­tés… dès la nuit de noces. Elle don­ne­ra à la France, tou­te­fois, l’une de ses plus grandes reines et son plus grand roi. Par Co­line Bou­vart

Jus­qu’alors, les rois fran­çais don­naient des prin­cesses à l’Es­pagne mais ne pre­naient pas d’épouses es­pa­gnoles ; ils por­taient leur choix plu­tôt du cô­té des Habs­bourg au­tri­chiens. Pour la pre­mière fois, Phi­lippe III d’Es­pagne donne

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.