Ri­chard II et Hen­ri de Lan­castre

Secrets d'Histoire - - AU COEUR DE L’HISTOIRE -

Ri­chard II est de­ve­nu roi à 10 ans, en 1377. D’abord, pla­cé sous la tu­telle de son oncle, le prince Jean de Gand, il est of­fi­ciel­le­ment ma­jeur en 1389 et peut, dès lors, exer­cer le pou­voir. Ce qu’il fait avec au­to­ri­té et sans par­tage, à tel point qu’on parle de ty­ran­nie. Il spo­lie Hen­ri Bo­ling­broke, comte de Lan­castre et fils de Jean de Gand, de son hé­ri­tage, après l’avoir condam­né à l’exil. Bo­ling­broke, pe­tit-fils d’Édouard III et donc cou­sin de Ri­chard II, re­çoit le sou­tien de nom­breux aris­to­crates. Aus­si, il dé­cide, en juillet 1399, de ren­trer en An­gle­terre pour le­ver une ar­mée, avec la­quelle il par­vient à dé­faire le roi et à le cap­tu­rer. Le 30 sep­tembre 1399, Ri­chard II ab­dique même en sa fa­veur. Bo­ling­broke est cou­ron­né sous le nom d’Hen­ri IV. Quant à son pré­dé­ces­seur, il trouve la mort en fé­vrier 1400, dans des cir­cons­tances mys­té­rieuses alors qu’il est em­pri­son­né : on soup­çonne un as­sas­si­nat, l’an­cien ty­ran étant de­ve­nu gê­nant…

L’en­trée dans Londres de Ri­chard II et Bo­ling­broke, de James Nor­th­cote ; Royal Al­bert Me­mo­rial Mu­seum à Exe­ter (An­gle­terre).Hen­ri IV de Lan­castre (1367-1413), a ré­gné sur l’An­gle­terre entre 1399 et 1413, suc­cé­dant à son cou­sin Ri­chard II. Por­trait ano­nyme (xviie siècle) ; Na­tio­nal Por­trait Gal­le­ry, à Londres.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.