Une de­meure pré­si­den­tielle

Secrets d'Histoire - - EN COULISSES -

Le fort connaît par la suite nombre de vi­cis­si­tudes. De­ve­nu bas­tion pro­tes­tant, il est as­sié­gé en 1578 par l’ar­mée ca­tho­lique qui s’en em­pare. Dans les an­nées 1630, les Gas­quy, sei­gneurs de Bré­gan­çon par la grâce du roi, le ré­arment et ren­forcent ses dé­fenses. En­fin, Bo­na­parte, qui y a sé­jour­né en 1794 après la prise de Toulon, de­ve­nu Pre­mier Con­sul, le fait do­ter d’une nou­velle ar­tille­rie avant d’en ren­for­cer la gar­ni­son. Dé­clas­sé en 1919, le fort est loué à des par­ti­cu­liers dont M. Bel­lan­ger, an­cien mi­nistre de la Ma­rine qui le res­taure. En 1963, l’État re­prend pos­ses­sion de Bré­gan­çon. C’est le gé­né­ral de Gaulle qui le fait re­lier par une digue au conti­nent et l’ins­ti­tue ré­si­dence of­fi­cielle des pré­si­dents de la Ré­pu­blique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.