PRO­JEC­TIONS VER­TI­CALES

So Film - - Think Tank - PAR LUC MOUL­LET, CI­NÉASTE

« Pour le fu­tur, je pense qu’il se­rait bon de re­lan­cer le prin­cipe des pro­jec­tions ver­ti­cales. Un es­sai avait été fait il y a une di­zaine d’an­nées au fes­ti­val de La Ro­chelle. Il consiste en l’ins­tal­la­tion d’un pro­jec­teur tout en bas de la salle et d’un écran ho­ri­zon­tal tout en haut. Les spec­ta­teurs de­vront être to­ta­le­ment al­lon­gés avec un cous­sin sous la tête, in­tro­duits cha­cun dans un meuble ti­roir que l’on fe­ra glis­ser vers l’avant, à l’ini­tia­tive du client, peut être grâce à un dis­po­si­tif au­to­ma­tique. Ces ti­roirs se­ront su­per­po­sés, en­vi­ron 60 ou 70 cen­ti­mètres l’un au-des­sus de l’autre, avec un dé­ca­lage qui fasse en sorte que la vue d’un film ne puisse être gê­née par la tête des voi­sins si­tués plus haut. Le dis­po­si­tif pour­rait per­mettre un re­tour à la po­si­tion de dé­part si­tôt le film terminé ou en cas d’incendie ou de be­soin autre. Voi­là qui per­met­trait d’avoir une moindre su­per­fi­cie de la salle et donc un moindre in­ves­tis­se­ment, la ver­ti­ca­li­té étant moins oné­reuse que l’ho­ri­zon­ta­li­té. Un es­ca­lier se­mi-cir­cu­laire per­met­trait la sor­tie, grâce à l’in­cli­nai­son de chaque ha­bi­tacle. Reste le pro­blème de l’ac­cès aux han­di­ca­pés, que je vais cher­cher à ré­soudre. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.