GUIN­GAMP S’IM­POSE DANS UNE FI­NALE 100 % BRE­TONNE

So Foot Club - - FLORILÈGE -

EA GUIN­GAMP (L2) 2-1 STADE REN­NAIS (L1), FI­NALE, 9 MAI 2009

Y a-t-il pire que d’être sup­por­ter du Stade ren­nais, un club qui at­tend un titre de­puis 1971? À part sou­te­nir Cler­mont au rug­by, on ne voit pas. 9 mai 2009. Cette fois c’est sûr, à Rennes, on s’ap­prête à dé­pous­sié­rer l’ar­moire à tro­phées et mettre fin à 38 ans de di­sette. Rennes, pré­fec­ture de ré­gion, af­fronte Guin­gamp, le vil­lage sym­pa­toche mais pas bien dan­ge­reux, qui en plus évo­lue en L2. D’ailleurs, les hommes de Guy La­combe ouvrent le score à 20 mi­nutes de la fin, par l’in­ter­mé­diaire de l’Amé­ri­cain Bo­ca­ne­gra, res­sor­tis­sant d’un pays de

win­ners par ex­cel­lence. Eh bien non. Rennes a trou­vé le moyen d’en­cais­ser un dou­blé d’Eduar­do, pour le plus grand plai­sir du club ar­mo­ri­cain qui dé­flore ain­si son pal­ma­rès na­tio­nal. Rennes, lui, en est à 46 ans d’at­tente.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.