LA RE­LÈVE

So Foot Club - - ANALYSE -

AJ AUXERRE (L1) 2-1 PSG (L1), FI­NALE, 31 MAI 2003

Si l’AJA a eu un par­cours re­la­ti­ve­ment clé­ment jusque-là (Caen, Am­né­ville, BourgPé­ron­nas, An­gou­lême, Rennes), elle n’en mène pas large à la mi-temps de cette fi­nale, me­née qu’elle est par le PSG, sous le dé­luge. Mais Dji­bril Cis­sé à la 76e et Jean-Alain Boum­song à une mi­nute de la fin du temps ré­gle­men­taire (et donc d’une po­ten­tielle pro­lon­ga­tion) donnent la Coupe de France à l’AJA, la troi­sième de son his­toire. Cette vic­toire est sur­tout le sym­bole du re­nou­vel­le­ment de gé­né­ra­tion opé­ré en Bour­gogne. Après Co­card, Saïb, La­mou­chi et Las­landes, c’est au tour de Cis­sé, Mexès, La­chuer, Ka­po ou en­core Fa­di­ga de faire briller le club de Guy Roux.

Au-des­sus, la joyeuse troupe de 1996: Mar­tins, Las­landes, Dio­mède… Ci-des­sous, La jeu­nesse auxer­roise en 2003

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.