Que sa­vez-vous sur… Villar­real?

Né il y a bien­tôt un siècle, le sous-ma­rin jaune pos­sède une his­toire longue comme le bras, avec ses bonnes et ses mau­vaises pé­riodes. Les connais­sez-vous?

So Foot Club - - SOMMAIRE - PAR FLO­RIAN CADU. PHO­TOS: PANORAMIC

1 Sur­nom

À par­tir des an­nées 1960, le club es­pa­gnol se fait ap­pe­ler le sous-ma­rin jaune. À quoi doit-il ce pseu­do­nyme? a. Au Vel­vet Un­der­ground, en ré­fé­rence à la ba­nane jaune de leur lo­go qui res­semble à un sous-ma­rin. b. Aux Beatles, en ré­fé­rence à leur dixième al­bum in­ti­tu­lé Yel­low Sub­ma­rine.

c. Au plus grand fan de Villar­real, qui lui a lé­gué un sous-ma­rin à sa mort. d. Aux joueurs, qui avaient pris l'ha­bi­tude de fê­ter leurs buts en mi­mant un sous-ma­rin.

2 Dis­pa­ri­tion

Fon­dé en 1923, le Club De­por­ti­vo Villar­real doit mo­men­ta­né­ment fer­mer ses portes en 1936. Pour quelle rai­son? a. À cause de la guerre ci­vile, à l'ori­gine de la des­truc­tion du stade. b. À cause de moyens fi­nan­ciers proches du néant. c. À cause du manque d'ha­bi­tants, qui ont dé­ser­té la ville de Vi­la-real. d. À cause des in­tem­pé­ries chro­niques, qui em­pêchent la te­nue des matchs.

3 Cou­leur

Avant 1952, le sous-ma­rin évo­luait en noir et blanc. Pour­quoi avoir op­té pour le jaune par la suite? a. Pour faire ve­nir le so­leil à chaque match. b. Pour se dé­mar­quer des autres équipes. c. Parce qu'au mo­ment de re­nou­ve­ler le jeu de maillots, il n'y avait que cette cou­leur dis­po­nible en ma­ga­sin. d. Pour at­ti­rer l'oeil des joueurs du­rant les ren­contres.

4 Go­lea­dor

Avec 82 réa­li­sa­tions, je suis le meilleur bu­teur de l’his­toire de Villar­real. Quel est mon nom? a. Robert Pi­rès b. Diego Forlán c. Juan Román Ri­quelme d. Giu­seppe Ros­si

5 Pal­ma­rès

Dans son his­toire, Villar­real n’a rem­por­té que deux titres, en 2003 et 2004, dans la même com­pé­ti­tion. La­quelle? a. La Coupe du Roi b. La Coupe UEFA c. La Li­ga d. La Coupe In­ter­to­to

6 Relégation

En quelle an­née Villar­real, pour­tant ha­bi­tué de l’élite, est-il re­des­cen­du en deuxième di­vi­sion la der­nière fois? a. En 1987 b. En 1997 c. En 2012 d. En 2015

7 LDC

2006. Ma­nuel Pel­le­gri­ni em­mène l’équipe dans le der­nier car­ré de C1, mais le che­min s’ar­rête face à Ar­se­nal (1-0, 0-0). Des de­mi-fi­nales qui laissent des re­grets car… a. Ri­quelme rate un pe­nal­ty lors du re­tour à la 89e minute. b. Des er­reurs d'ar­bi­trage en fa­veur des Gun­ners faussent la par­tie. c. La moi­tié de l'équipe est vic­time d'une gas­tro à l'al­ler. d. Ar­se­nal ne frappe qu'une fois au but du­rant les deux manches.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.