Les bonnes ques­tions du mois

So Foot Club - - SOMMAIRE - PAR KE­VIN CHARNAY ET THÉO DENMAT. PHO­TOS: PANORAMIC/DR

DI­DIER DESCHAMPS VA-T-IL FAIRE CONFIANCE AUX NOU­VEAUX?

Di­dier Deschamps a beau se re­tour­ner vers son banc en râ­lant les bras bal­lants, il est un peu res­pon­sable de ce qui vient de se pas­ser, quand Ola Toi­vo­nen marque le but de la vic­toire pour la Suède. En ali­gnant en­core une fois ses in­dé­bou­lon­nables, il s'est pri­vé tout seul d'une force de frappe que le monde en­tier nous en­vie. Blaise Ma­tui­di, Mous­sa Sis­so­ko et dans une moindre me­sure Di­mi­tri Payet ont été trans­pa­rents, et on sa­vait que ce se­rait le cas. Quatre jours plus tard, DD pro­fite du match ami­cal contre l'An­gle­terre pour écou­ter ce que la France lui ré­clame: du sang neuf. Avec N'Go­lo Kan­té, Ky­lian Mbappé, Ous­mane Dem­bé­lé et un nou­veau sys­tème, la France roule sur l'An­gle­terre à dix contre onze pen­dant une mi-temps. Ren­dez-vous le 31 août pour sa­voir si la Desch re­don­ne­ra sa confiance aux jeunes pour les matchs qui comptent.

LA DNCG DÉ­TESTE-T-ELLE LA CORSE?

Cet été, le gen­darme fi­nan­cier du foot­ball fran­çais a dé­ci­dé de ne pas prendre de va­cances. Genre pas du tout. En deux jours, la DNCG a frap­pé deux fois, à chaque fois sur la Corse. En décidant de ré­tro­gra­der ad­mi­nis­tra­ti­ve­ment en Na­tio­nal l'AC Ajac­cio et le SC Bas­tia, l'ins­tance s'est en­core at­ti­ré la co­lère de toute l'île, qui l'ac­cuse de ra­cisme an­ti-corse. Les deux clubs ont bien évi­dem­ment fait ap­pel et pro­mettent que ces dé­lais sup­plé­men­taires leur per­met­tront d'équi­li­brer les comptes avant les pro­chaines au­di­tions. Au pire, il res­te­ra tou­jours le Ga­zé­lec en Ligue 2.

OÙ S'AR­RÊ­TE­RA JEAN­MI­CHEL MEKIL?

En tant que ma­ré­chal des lo­gis et membre de l'or­chestre de la Garde ré­pu­bli­caine, Jean-Mi­chel Mekil a connu bien des scènes de concert du bout de son trom­bone. Mais,

comme il l'a confié à So Foot, “il y a une dif­fé­rence entre jouer de­vant 80 per­sonnes dans le bar en bas de la ca­serne et 80 000 per­sonnes au Stade de France et de­vant des per­son­na­li­tés telles que le pré­sident de

la Ré­pu­blique et The­re­sa May”. Car il faut bien le dire: c'était lui, la vé­ri­table star du match ami­cal France-An­gle­terre du 13 juin der­nier. En in­ter­pré­tant à la gui­tare Don’t Look Back in

An­ger du groupe Oa­sis pour rendre hom­mage aux vic­times de l'at­ten­tat de Man­ches­ter, le chef Mekil a tro­qué en quelques mi­nutes son sta­tut d'ano­nyme contre ce­lui d'in­vi­té star. Des pla­teaux té­lé, d'abord, puis du concert de Noel Gal­la­gher et U2, les 25 et 26 juillet pro­chain au Stade de France. Où il ne se­rait pas im­pos­sible qu'il joue un pe­tit air… La pro­chaine étape? Une fi­nale de Coupe du monde, à Mos­cou, en 2018.

MAIS QUI RE­GARDE LA COUPE DES CON­FÉ­DÉ­RA­TIONS?

- Les pu­ristes qui pro­fitent en­core un peu du foot avant le Tour de France. - Les sup­por­ters an­glais pour re­pé­rer les sor­ties de se­cours des stades dans les­quels ils vont être “re­çus” dans un an par les Russes. - Les hips­ters néo-zé­lan­dais qui n'en peuvent plus que les masses s'in­té­ressent au rug­by. - Les Por­tu­gais qui conti­nuent de dé­cou­vrir la vie après un tro­phée.

POUR QUELLE SÉ­RIE TV ADIL RA­MI EST-IL PRÊT?

Sou­rires, re­gards éna­mou­rés, gestes com­plices et bai­sers pas­sion­nés, Pa­me­la et Adil sem­blaient sur

leur pe­tit nuage.” Voi­là les termes em­ployés par Voi­ci lorsque le ma­ga­zine ré­vèle la nou­velle idylle entre Pa­me­la An­der­son et Adil Ra­mi. De­puis que le Sé­vil­lan a ren­con­tré l'ac­trice de 49 ans grâce à un ami com­mun il y a quelques se­maines, les deux tour­te­reaux mul­ti­plie­raient les ren­contres entre les États-Unis et l'Eu­rope. Avec cette nou­velle conquête, son vieux short rouge du LOSC et son phy­sique par­fai­te­ment adap­té au cas­ting, Ra­mi pour­ra donc pos­tu­ler un rôle au cas­ting d'Alerte si l'équipe de France ne veut plus de lui.

2

1

4

5

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.