LE POINT ROSE

So Foot Club - - INTERVIEW STAR -

En­fant, le pe­tit frère de Yoan Cardinale, Ma­thieu, au­rait pu mou­rir d'une mal­for­ma­tion à l'es­to­mac. De ces an­nées dif­fi­ciles, le gar­dien ni­çois a gar­dé une pro­fonde em­pa­thie, d'où son im­pli­ca­tion comme par­rain de l'as­so­cia­tion Le Point Rose, pré­si­dée par Na­tha­lie Pao­li, et qui ac­com­pagne les fa­milles après le

dé­cès de leur en­fant. “Il va au-de­là, il ne s’im­plique pas que comme joueur de foot, il y met son coeur, de la sim­pli­ci­té, de l’hu­mi­li­té. Sa pré­sence fait du bien aux fa­milles, sou­vent igno­rées. Quand il en­voie son maillot dé­di­ca­cé à des pa­rents, des frères, des soeurs, c’est un ré­con­fort im­mense. Et sur­tout, il nous offre une belle vi­si­bi­li­té, comme le club de Nice. Ce se­ra tou­jours lui notre par­rain, et si d’autres joueurs se joignent à nous, ce se­ra au­tour de Yoan.”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.