MON AMI MA­RIO BALOTELLI

So Foot Club - - INTERVIEW STAR -

À l'été 2016, Ma­rio Balotelli dé­barque à Nice. Pre­mier en­traî­ne­ment, l'at­ta­quant ita­lien ren­contre son nou­veau gar­dien de but. Coup de foudre. “Dès la pre­mière fois où l’on s’est dit bon­jour, on a su que l’on al­lait s’en­tendre. On s’est dit bon­jour, on s’est ta­pés, on s’est sha­kés, rire, clin d’oeil. On a com­pris tout de suite. Il est fou, je suis fou, il aime dé­con­ner, j’aime dé­con­ner. Tout est pas­sé par le lan­gage cor­po­rel. Il a fait une in­ter­view où il a dit: ‘Avec Car­di, on ri­gole tout le temps, même si on ne se com­prend pas.'” Un geste, deux gestes...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.