Ál­va­ro Mo­ra­ta vs Pierre-Eme­rick Au­ba­meyang LE PLUS SUR­PRE­NANT

Bu­teurs ca­pables de dé­blo­quer une ren­contre à n'im­porte quel mo­ment, Ál­va­ro Mo­ra­ta et Pierre-Eme­rick Au­ba­meyang font au­jourd'hui par­tie des at­ta­quants les plus convoi­tés de e la pla­nète. Mais à l'heure ac­tuelle, qui est t le meilleur des deux?

So Foot Club - - ÉCHAUFFEMENT - PAR AN­TOINE DONNARIEIX. PHO­TOS: PANORAMIC

L'AVIS DE RADOMIR ANTIC

An­cien en­traî­neur du FC Bar­ce­lone, du Real Ma­drid et de l’At­lé­ti­co de Ma­drid “C’est dif­fi­cile de dire pour quel at­ta­quant op­ter. Mo­ra­ta me pa­raît une bonne op­tion parce que mar­quer 20 buts dans la sai­son avec son temps de jeu to­tal, ce­la lui donne beau­coup de mé­rite. Ce sont deux joueurs qui jouent dans deux sys­tèmes de jeu dif­fé­rents. Avec sa force de ca­rac­tère, Mo­ra­ta de­vient l’at­ta­quant ti­tu­laire en équipe d’Es­pagne. Avec le Real, il exerce aus­si une grosse pres­sion sur la dé­fense, il est tou­jours à la re­cherche de l’es­pace idéal. Au­ba­meyang aus­si, mais je pense que jouer au Real Ma­drid ou jouer à Dort­mund, ce n’est pas la même pres­sion à sup­por­ter de la part des sup­por­ters. Le Real reste un club où tu dois tou­jours être au top de ta forme pour être consi­dé­ré comme le choix nu­mé­ro un en at­taque.”

LE PLUS TUEUR

Le temps de jeu n'étant pas le même chez hez les deux joueurs, il vaut mieux com­pa­rer leur ra­tio­tio de but se­lon le nombre de mi­nutes pas­sées sur ur le pré cette sai­son. D'un cô­té, Mo­ra­ta to­ta­lise e 20 buts en 1872 mi­nutes de jeu au Real Ma­drid cette tte sai­son. De l'autre, PEA car­tonne avec 40 buts en 3959 mi­nutes. En clair, ce­la fait un but toutes les 99 mi­nutes in­utes pour le Ga­bo­nais, contre un toutes les… 94 mi­nutes pour l'Es­pa­gnol. 5 mi­nutes qui font la dif­fé­rence. nce. Vain­queur: Mo­ra­ta Si la science de son pla­ce­ment est tou­jours urs très tra­vaillée, Mo­ra­ta reste un bu­teur trè­sès tra­di­tion­nel, ca­pable de mar­quer en une voire deux touches de balle, le plus sou­vent dans ans la sur­face de ré­pa­ra­tion. Tout le contraire e d'Au­ba­meyang, adepte des grands sprints ts en contre-at­taque et de chan­ge­ments de rythme. thme. Quant à la te­nue ves­ti­men­taire, le Ga­bo­nais ais et ses masques de su­per­hé­ros dé­pas­sentt lar­ge­ment la so­brié­té de l'at­ta­quant ibé­rique. que. Vain­queur: Au­ba­meyang

LE PLUS COMPÉTI COM­PÉ­TI­TIF

Si le dé­fi de faire tom­ber u un mo­nu­ment comme le Bayern Mu­nich est à chaq chaque sai­son un vrai cas­se­tête pour le Bo­rus­sia Dortm Dort­mund d'Au­ba­meyang, la vo­lon­té sans faille d'Ál­va­ro Mo­ra­ta de per­cer au sein du Real Ma­drid, son c club de coeur, est tout à fait re­mar­quable. D'au­tant que la concur­rence, le joueur la connaît en équipe na­tio­nale avec Diego Cos­ta comme en club avec Ben­ze­ma. Et puis, mine de rien, Mo­ra­ta a déj dé­jà joué deux fi­nales de C1 avec deux clubs dif­fé­rents. Vic­toire mé­ri­tée du Ma­dri­lène. Vain­queur: Mo­ra­ta

LE PLUS GÉ­NÉ­REUX

Un at­ta­quant com­plet doit sa­voir mar­quer, et faire mar­quer. Sur l'in­té­gra­li­té de la sai­son, Au­ba­meyang a mul­ti­plié les courses vers l'avant et dis­tri­bué cinq passes dé­ci­sives à ses com­pères schwarz­gel­ben. Dou­blure de Ka­rim Ben­ze­ma au Real, Mo­ra­ta au­ra éga­le­ment ser­vi de point d'ap­pui pour les ai­liers de la Mai­son-Blanche, pour per­mettre par six fois d'of­frir un but à l'un de ses co­équi­piers. Une passe dé­ci­sive sup­plé­men­taire, qui offre ce point au bu­teur des Blan­cos. Vain­queur: Mo­ra­ta

LE PLUS VOYAG VOYA­GEUR

Né à La­val d'un père d'o d'ori­gine ga­bo­naise et d'une mèr mère au sang es­pa­gnol, Au­ba­meyang fait dans le mul­ti­cul­tu­ra­lisme de­puis le ber­ceau. C'est donc une de­mi-sur­prise de le voir com­men­cer sa car­rière pro à l'AC Mi­lan, avant de mul­ti­plier les prêts en France, puis de se faire ache­ter par Saint-Étienne en 2011. Deux ans plus tard, il de­vient l'un des chou­chous de la Süd­tribüne à Dort­mund. Même si Mo­ra­ta connaît dé­jà l'Ita­lie et l'Es­pagne, ce­la reste in­suf­fi­sant pour dé­lo­ger le glo­be­trot­ter. Vain­queur: Au­ba­meyang

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.