DI­DIER DES­CHAMPS A-T-IL UNE BONNE ÉTOILE?

So Foot Club - - ÉCHAUFFEMENT -

Hon­du­ras, Équa­teur et Suisse au Mon­dial 2014. Rou­ma­nie, Al­ba­nie et Suisse à l’Eu­ro 2016. Et donc, Pé­rou, Da­ne­mark et Aus­tra­lie au Mon­dial 2018. Di­dier Des­champs jouit tou­jours de la même chance. En plus de ti­rer des na­tions lo­gi­que­ment abor­dables, la France ac­cu­mule les signes du des­tin fa­vo­rables. Pla­cé dans le groupe C comme en 1998, en com­pa­gnie du Pé­rou, qui a tou­jours ren­con­tré le fu­tur cham­pion du monde lors de cha­cune de ses quatre par­ti­ci­pa­tions (Uru­guay en 1930, Bré­sil en 1970, Ar­gen­tine en 1978 et Ita­lie en 1982), les hommes de Di­dier Des­champs doivent être ras­su­rés s’ils sont su­per­sti­tieux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.