10. Giu­seppe Meaz­za

So Foot Club - - NEWS - SCW

I TALIE

C'est as­sez simple. Si l'Uru­guay rem­porte la pre­mière Coupe du monde de l'his­toire, en 1930, l'Ita­lie n'y était pas, car elle avait dé­cli­né l'in­vi­ta­tion de la FI­FA. En re­vanche, dès que l'Ita­lie a joué un Mon­dial, en 1934 donc, elle l'a rem­por­té. Mieux, l'Ita­lie a re­mis ça lors de la Coupe du monde sui­vante, en 1938. Deux Coupe du monde jouées, deux suc­cès d'af­fi­lée, qui dit mieux? L'Ita­lie a su s'im­po­ser d'en­trée comme une na­tion avec la­quelle il fau­dra tou­jours comp­ter en Coupe du monde, et c'est en grande par­tie grâce à son meilleur joueur de l'époque: Giu­seppe Meaz­za. Le pe­tit me­neur de l'In­ter était le fer de lance du jeu ita­lien, le joueur le plus dan­ge­reux de l'équipe, et le plus décisif. Un pion­nier.

Coupe du monde 1934 (vain­queur), 1938 (vain­queur)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.