74. Oleg Sa­len­ko

So Foot Club - - NEWS - NOÉ BOEVER

RUS­SIE

Oleg Sa­len­ko est pro­ba­ble­ment le joueur à avoir mar­qué l'his­toire de la Coupe du monde le plus ra­pi­de­ment. En 1994, l'at­ta­quant russe ar­rive au mon­dial amé­ri­cain sans ja­mais avoir mar­qué pour sa sé­lec­tion. Après avoir ou­vert son comp­teur but face à la Suède lors du deuxième match de poule, Sa­len­ko s'offre un quin­tu­plé face au Cameroun quatre jours plus tard. La Rus­sie l'em­porte 6-1, mais ne se qua­li­fie pas pour les hui­tièmes de fi­nale. Sa­len­ko, lui, ter­mine meilleur bu­teur de l'édi­tion 1994 à éga­li­té avec le Bul­gare Hris­to Stoi­ch­kov et de­vient le pre­mier joueur à être sa­cré meilleur bu­teur sans avoir pas­sé la phase de poules et le seul joueur à avoir ins­crit cinq buts en un match de Coupe du monde. Comme un sym­bole, ce match contre le Cameroun se­ra aus­si son der­nier match avec la sé­lec­tion dont il n'au­ra por­té le maillot qu'à huit re­prises pour six buts, tous ins­crits pen­dant cette Coupe du monde.

Coupe du monde 1994 (pre­mier tour)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.