78. Só­crates

So Foot Club - - NEWS - LMC

BRÉ­SIL

Só­crates était un être culti­vé, do­té d'un cha­risme in­éga­lable. Du haut de son mètre 93, le Bré­si­lien a dû trou­ver une as­tuce pour se ré­in­ven­ter et trans­for­mer sa grande taille en point fort; c'est à ce mo­ment-là que naît la ta­lon­nade. Só­crates a ryth­mé la Coupe du monde 1982 en uti­li­sant ce tour de passe-passe avec classe et élé­gance. Car au Bré­sil, le cuir est un ob­jet sa­cré, et comme toutes les choses pré­cieuses, il faut y faire at­ten­tion: “Le foot­ball est pour le Bré­sil ce que les ar­tistes tels que Mo­zart et Pi­cas­so re­pré­sentent pour le monde. On doit en prendre soin et il faut que ce soit jo­li”, ra­con­tait-il. La Se­le­ção de 1982 se contem­plait de la même ma­nière qu'une oeuvre d'art. Quant à Só­crates, c'était le centre de gra­vi­té de cette équipe, et son but face à l'URSS té­moigne du gé­nie du bar­bu. Mais si le des­tin a pri­vé les Bré­si­liens d'un sacre mon­dial en 1982, après une éli­mi­na­tion in­at­ten­due face à l'Ita­lie, cette sé­lec­tion-là a ven­du au peuple au­ri­verde une chose qui ne s'achète pas: du rêve.

78

Coupe du monde 1982 (se­cond tour), 1986 (quarts de fi­nale)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.