83. Den­nis Berg­kamp

So Foot Club - - NEWS - MATHIEU ROLLINGER

PAYS- BAS

Homme de contraste et de contra­dic­tion, l'at­ta­quant néer­lan­dais est sû­re­ment le foot­bal­leur qui ar­ri­vait le mieux à faire de ses fai­blesses une force. Balle au pied, sa len­teur de­ve­nait élé­gance et ef­fi­ca­ci­té. Sa peur bleue de l'avion l'obli­geait à faire tous ses dé­pla­ce­ments par la route, mais le “Hol­lan­dais non vo­lant” n'a ja­mais cra­qué lors­qu'il fal­lait prendre de la hau­teur lors de grands ren­dez-vous. Trois buts en trois matchs lors du Mon­dial 1994, puis un but mo­nu­men­tal face à l'Ar­gen­tine, en quarts de fi­nale du Mon­dial 1998. Un contrôle soyeux après une longue ou­ver­ture de De Boer, un Aya­la ef­fa­cé d'un cro­chet et une qua­li­fi­ca­tion dé­cro­chée sur un ex­té­rieur du pied. L'un des plus fins tech­ni­ciens que le foot­ball a ja­mais eu la chance de comp­ter; l'un des Oranje les plus ico­niques de ces an­nées 1990-2000, à qui il a for­cé­ment man­qué un titre pour consa­crer son im­mense ta­lent. Comme tout Néer­lan­dais qui se res­pecte fi­na­le­ment.

83

Coupe du monde 1994 (quarts de fi­nale), 1998 (de­mi-fi­nales)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.