édito

So Foot - - SOMMAIRE -

C’est tom­bé dix jours avant la dis­tri­bu­tion des ca­deaux de Noël. En dé­cembre, la ligue a vo­té pour l’ins­tau­ra­tion de l’ar­bi­trage vi­déo en ligue 1 la sai­son pro­chaine. En jan­vier, à peine re­mis de la gueule de bois du nou­vel an, Mar­co van Bas­ten, dé­sor­mais res­pon­sable du dé­ve­lop­pe­ment tech­nique à la Fi­fa, a fait le point dans la presse sur ses dos­siers en cours: il vou­drait sup­pri­mer le hors-jeu, la pro­lon­ga­tion et les tirs au but. Que Mi­chel Pla­ti­ni, les op­po­sants à l’ar­bi­trage vi­déo et les fans amou­reux de Pip­po In­za­ghi se ras­surent. L’his­toire ré­cente prouve que, mal­gré les mul­tiples ten­ta­tives des ins­tances di­ri­geantes pour “amé­lio­rer” le foot­ball, le bal­lon reste rond. Mieux, il re­vient tou­jours à son point de dé­part. La preuve? – Po­sés en 2010, les ter­rains syn­thé­tiques de Lo­rient et Nan­cy ont fi­ni aux en­chères, ven­dus au mètre, après leur in­ter­dic­tion par la LFP. – Ap­pli­qué pour la pre­mière fois en 1993 lors d’un mon­dial ju­nior, le but en or est mort su­bi­te­ment après l’Eu­ro 2004. – Ban­nies de­puis le drame de Furiani en mai 1992 et l’ef­fon­dre­ment d’une tri­bune qui n’était pas de­bout mais tem­po­raire et sur la­quelle les cri­tères de sé­cu­ri­té n’avaient pas été res­pec­tés, les tri­bunes de­bout de­vraient faire leur re­tour en France. – Ap­pa­ru il y a à peine deux ans et de­mi en L1, le sys­tème de la goal-line tech­no­lo­gy vient d’être sus­pen­du par la ligue suite aux couacs en sé­rie de ces der­niers mois. Et que dire du but en ar­gent, de la chaine CFoot, –pro­prié­té de la LFP–, ou en­core du car­ton vert, ins­tau­ré en 2004, qui don­nait l’au­to­ri­sa­tion aux soi­gneurs de pé­né­trer sur le ter­rain pour s’oc­cu­per d’un joueur bles­sé. Au­jourd’hui, un simple geste de la main suf­fit. Comme hier. xMM

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.