1954: la fausse épi­dé­mie d’an­gine

LIEU: DIVONNE-LES-BAINS, DU 3 AU 13 JUIN. AL­TI­TUDE: 519 MÈTRES. RÉ­SUL­TAT: PRE­MIER TOUR (1 VIC­TOIRE, 1 DÉ­FAITE).

So Foot - - DOSSIER -

Les jour­naux de l'époque pré­viennent: “Ici, pas de ca­si­no, pas de dan­cing,

tout juste un ci­né­ma.” A prio­ri, l'équipe de France ne va pas se mar­rer à l'Hô­tel du Golf de Divonne. A prio­ri seule­ment: Ray­mond Ko­pa avoue dans son au­to­bio­gra­phie épo­nyme que les Tri­co­lores ont “la

vie de châ­teau”, passent leur temps à “jouer au ta­rot, le jeu im­po­sé par les Ré­mois”, et s'in­ventent une épi­dé­mie d'an­gine pour expliquer leur manque d'in­ves­tis­se­ment à l'en­traî­ne­ment. Les joueurs grillent un à un les in­ter­dits po­sés par la hié­rar­chie et, sous le re­gard mé­du­sé de Ko­pa, s'aven­turent même à faire le mur. Pas éton­nant donc de consta­ter que le plus frin­gant lors des foo­tings soit, se­lon la presse, Louis Hai­naut… le mas­seur de l'équipe. Après tout, im­pos­sible n'est pas fran­çais, hein…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.