LA JE­TÉE

Society (France) - - EXTRAVAGANZA - – JU­LIEN LANGENDORFF

L’ar­tiste amé­ri­caine Lilly Mcel­roy a dé­ci­dé de prendre l’ex­pres­sion “se je­ter sur les hommes” au pied de la lettre. Tout sim­ple­ment in­ti­tu­lé I Th­row My­self

At Men, ce hap­pe­ning fé­mi­niste qui évoque le saut dans le vide de Yves Klein ver­sion dive bars dé­bute en 2006 par des an­nonces pos­tées sur Craig­slist, dans les­quelles la jeune femme na­tive d’ari­zo­na pré­cise d’em­blée qu’elle cherche à ren­con­trer des hommes “pour se je­ter sur eux”. Puis, chan­ge­ment de bra­quet. “Je me suis vite ren­du compte que pro­cé­der par an­nonces était trop lent et de­man­dait trop d’échanges, alors je suis al­lée di­rec­te­ment dans les bars, où j’ai de­man­dé à des types si je pou­vais lit­té­ra­le­ment me je­ter sur eux. La plu­part m’ont ri au nez, et en­vi­ron un quart d’entre eux a ac­cep­té.”

L’ac­cord conclu avec le mâle vo­lon­taire “gé­né­ra­le­ment en échange d’un verre”

laisse à ce­lui-ci le choix de rat­tra­per ou non l’im­pé­tueuse Lilly, ré­sul­tant en une sé­rie d’ar­rêts sur image en ape­san­teur dont la con­fron­ta­tion sys­té­ma­tique des lan­gages cor­po­rels ré­vèle sous une ap­pa­rence bur­lesque un cer­tain sen­ti­ment de ten­sion. Mcel­roy, qui confesse une re­la­tion “com­plexe” avec la mas­cu­li­ni­té ain­si que l’ouest amé­ri­cain (sa vi­déo Pu­shing Cow­boys, dans la­quelle elle pousse lit­té­ra­le­ment des cow-boys), ex­plique que ce pro­jet col­la­bo­ra­tif sau­vage est éga­le­ment né de l’en­vie plus gé­né­rale d’ex­plo­rer la pos­si­bi­li­té de connexion entre deux êtres. “J’aime beau­coup les cli­chés qui laissent de­vi­ner que l’homme ne va pas me rat­tra­per, car ces images illus­trent le fait que les choses ne fonc­tionnent pas tou­jours, que par­fois nous échouons. Nous vou­lons tous être re­mar­qués et com­pris, et cette ex­pé­rience était une ma­nière hu­mo­ris­tique de par­ler de ce be­soin.” Jump around!

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.