El Cha­po en dix dates

Society (France) - - EXTRAVAGANZA -

25 dé­cembre 1954.

Nais­sance de Joa­quin Ar­chi­val­do Guz­man Loe­ra à La Tu­na, un vil­lage de l’état du Si­na­loa, au Mexique. Joa­quin Guz­man a six frères et soeurs et son père gagne sa vie comme ber­ger. Il quitte l’école très tôt et se met à vendre des oranges sur les mar­chés, puis des pousses d’opium. À 15 ans, il pos­sède sa propre pe­tite plan­ta­tion de ma­ri­jua­na.

An­nées 70.

Il tra­vaille pour le car­tel de Gua­da­la­ja­ra, la pre­mière or­ga­ni­sa­tion de tra­fic de drogue du Mexique. Il est char­gé de su­per­vi­ser l’ache­mi­ne­ment de bal­lots de co­caïne et de ma­ri­jua­na entre les mon­tagnes de la Sier­ra Madre et la fron­tière amé­ri­caine. Il se fait re­mar­quer pour son ex­trême vio­lence: il fait tuer tous les pe­tits dé­taillants du tra­fic qui n’obéissent pas à ses ordres. Il de­vient bien­tôt le chauf­feur at­ti­tré de Mi­guel An­gel Gal­lar­do, le chef du car­tel de Gua­da­la­ja­ra.

3 sep­tembre 1992.

Il com­man­dite l’as­sas­si­nat de neuf membres du clan Arel­la­no Fé­lix et s’im­pose comme l’un des tra­fi­quants les plus puis­sants du Mexique. Le car­tel de Gua­da­la­ja­ra de­vient ce­lui du Si­na­loa.

9 juin 1993.

Alors qu’il se cache, il est ar­rê­té par l’ar­mée gua­té­mal­tèque près de la fron­tière entre le Gua­te­ma­la et le Mexique. Il est condam­né à 20 ans de pri­son. Son frère Ar­tu­ro, alias “El Pol­lo”, prend en charge les af­faires du car­tel.

19 jan­vier 2001.

Il s’évade d’une pri­son de haute sé­cu­ri­té mexi­caine. On ra­conte que 78 per­sonnes se­raient im­pli­quées dans cette éva­sion.

8 mai 2008.

Son fils Ed­gar est as­sas­si­né par des hommes ap­par­te­nant au car­tel Bel­tran Ley­va. Il s’agit d’une ven­geance: quelques an­nées plus tôt, El Cha­po au­rait ven­du les frères Bel­tran Ley­va, ses prin­ci­paux lieu­te­nants, à la DEA amé­ri­caine. Dans la fou­lée, il met le Si­na­loa à feu et à sang: 116 per­sonnes sont tuées à Cu­lia­can, dont 26 po­li­ciers.

22 fé­vrier 2014.

Il est ar­rê­té par les mi­li­taires mexi­cains dans un hô­tel de Ma­zat­lan, dans l’état du Si­na­loa.

11 juillet 2015.

Il s’évade de la pri­son d’al­ti­pla­no.

8 jan­vier 2016.

Il est ar­rê­té à Los Mo­chis par une pa­trouille du com­man­dant Ni­co­las Gon­za­lez Per­rin.

5 no­vembre 2018.

Il est ju­gé de­vant la Cour fé­dé­rale de Brook­lyn, aux États-unis. Les Amé­ri­cains ré­cla­maient of­fi­ciel­le­ment sa tête de­puis 1993.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.