Bye bye Gor­bi

Society (France) - - MISTER FRISE -

Sombre Noël pour Mi­khaïl Gor­bat­chev. Le 25 dé­cembre 1991, quelques mois après avoir re­çu le prix No­bel de la paix pour son rôle dans la li­bé­ra­li­sa­tion des pays de l’est, le pré­sident de L’URSS s’avoue vain­cu. En di­rect à la té­lé­vi­sion, il an­nonce sa dé­mis­sion et passe le pou­voir à son ri­val, Bo­ris Elt­sine. Le dra­peau so­vié­tique qui trône au-des­sus du Krem­lin est rem­pla­cé par le dra­peau russe. C’est la fin de L’URSS, mais pas celle de Gor­bat­chev. En 2007, l’an­cien lea­der com­mu­niste de­vien­dra l’am­bas­sa­deur de la mai­son de luxe Louis Vuit­ton.

“L’an­cien sys­tème s’est écrou­lé avant que le nou­veau ait pu se mettre en place” Mi­khaïl Gor­bat­chev

1990s

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.