Scan­dale en An­go­la

Society (France) - - MISTER FRISE -

L’ar­gent ne fait pas tout, c’est vrai, mais il a tout de même per­mis à l’an­go­lais Jo­sé Eduar­do dos San­tos –pré­sident de 1979 à 2017– de s’of­frir un con­cert de Ma­riah Ca­rey pour Noël rien que pour lui. Prix du ca­deau: un mil­lion de dol­lars, et la di­va qui in­ter­prète All I Want for Ch­rist­mas Is You en robe de mère Noël. Prix di­plo­ma­tique: une bron­ca in­ter­na­tio­nale, d’au­tant que la chan­teuse avait dé­jà tou­ché la même somme pour don­ner de la voix de­vant la fa­mille Kadha­fi en 2009.

“Ma­riah Ca­rey raf­fole de l’ar­gent des dic­ta­teurs” Thor Hal­vors­sen, de la Hu­man Rights Foun­da­tion

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.