L’HÔ­PI­TAL ET SES FAN­TÔMES

Society (France) - - EXTRAVAGANZA - – JU­LIEN LANGENDORFF

Une crèche de Noël apo­ca­lyp­tique dans la­quelle Jé­sus et ses co­pains sont rem­pla­cés par des se­ringues, des com­pri­més et des lames chi­rur­gi­cales, un élan à tête de pot de chambre en plas­tique jaune ou en­core un sa­pin de pré­ser­va­tifs. Ce cau­che­mar psy­ché­dé­lique ar­ti­sa­nal n’est pas l’oeuvre d’un Mi­chel Gon­dry en plein burn-out, mais bel et bien la réa­li­té dou­ble­ment an­xio­gène d’un ré­veillon pas­sé à l’hô­pi­tal. Cir­cu­lant ici et là sur la toile, ces cli­chés en pro­ve­nance des États-unis té­moignent d’une bien­veillance tra­gi­co­mique, ten­ta­tives bri­co­lées du per­son­nel hos­pi­ta­lier d’in­suf­fler un peu de cette féé­rie de fin d’an­née aux ma­lades, pour un ré­sul­tat plus proche de l’es­thé­tique squat que du voyage en­chan­té. Et si cer­taines ini­tia­tives sont à sa­luer (le re­cy­clage de boîtes de mé­di­ca­ments en en­tre­lacs de spi­rales lu­mi­neuses, les poches d’hé­mo­glo­bine en forme de chaus­sette), un cons­tat d’in­com­pa­ti­bi­li­té entre les sym­boles du dé­pé­ris­se­ment hu­main et ceux de la fête s’im­pose, à l’image de ce sque­lette or­né d’une cou­ronne guir­lande qui trône dans un cou­loir, comme pour rap­pe­ler, au sein de cette ma­gie ca­bos­sée, une des­ti­née com­mune. Joyeux Noël, et sur­tout une bonne san­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.