100 bonnes rai­sons…

Society (France) - - SOMMAIRE -

de croire en 2019.

•1• Parce qu’on va en­fin réus­sir à en­voyer cette lettre de ré­si­lia­tion avant la date an­ni­ver­saire. •2• Parce qu’on nous a of­fert un cof­fret de 100 thés, c’est le prin­ci­pal. •3• Parce que l’im­por­tant, c’est la san­té, et jus­te­ment on y est pour un an ferme! Ah ah! •4• Parce qu’on n’est pas un ours po­laire, ça de­vrait al­ler. •5• Parce qu’on va bien fi­nir par l’ob­te­nir, cette re­mise de peine. •6• Parce que le nou­veau Houel­le­becq va bien nous fi­ler la pêche. •7• Parce que le peuple veut sa­voir si le dra­gon zom­bie va bouf­fer John Snow. •8• Parce que la fin du monde est pour 2012, pas 2019. •9• Parce qu’on se­ra cham­pions du monde toute l’an­née. •10• Parce qu’elle se­ra moins chaude que celles qui sui­vront. •11• Parce qu’on a dé­jà été ra­dié(e) de Pôle em­ploi, on ne risque plus rien. •12• Parce qu’on est un(e) mu­si­cien(ne) de 28 ans. •13• Parce qu’on a pé­té les plombs. •14• Parce que c’est le bon mo­ment. •15• Parce que cette weed su­per­bonne est bien­tôt lé­gale. •16• Parce qu’on n’est pas au gou­ver­ne­ment. •17• Parce qu’on est un(e) membre de la tri­bu des Sen­ti­nelles, et qu’on de­vrait être tran­quille cette an­née. •18• Parce qu’on croit bien en Dieu, alors pour­quoi pas en 2019? •19• Parce que les bo­nus comme ça, obli­gé ça fi­nit à trois chiffres. •20• Parce que le monde va de plus en plus mal, et qu’on est chro­ni­queur(se) sur BFM-TV. •21• Pour le plai­sir. •22• Parce qu’on n’est pas Édouard Phi­lippe. •23• Parce qu'on est fan d'oc­to­gone sans règles. •24• Parce qu’on a jus­qu’au 31 pour re­ve­nir sur cet en­thou­siasme. •25• Parce qu’on s’est ins­crit(e) à Big Bounce, pré­sen­té par Lau­rence Boc­co­li­ni et Ch­ris­tophe Beau­grand, tous les ven­dre­dis à 21h sur TF1. •26• Parce que le gou­rou-coach de vie-na­tu­ro­pathe-sculp­teur sur bois un­der­ground qu’on a ins­tal­lé dans notre chambre d’amis nous a convain­cu de le faire. •27• Parce qu’on a pris un truc. •28• Parce qu’on est Xa­vier Du­pont de Li­gon­nès et qu’a prio­ri, d’ici un an, on par­le­ra un lao­tien to­ta­le­ment fluide. •29• Parce que ça va bien s’ar­rê­ter à un mo­ment don­né. •30• Parce que c’est ce qu’on a dit à notre ban­quier(e). •31• Parce que Mou­rin­ho a été vi­ré. •32• Parce que oui, par­fai­te­ment, on aime se men­tir à nous-même. •33• Parce que ça tombe bien, c’est l’an­née du co­chon de terre. •34• Parce que Pas­cal Praud va bien fi­nir par tom­ber. •35• Parce que avec un peu de chance, on va si­gner notre troi­sième CDD consé­cu­tif! •36• Parce qu’on va fê­ter le 30e an­ni­ver­saire du Parc As­té­rix. •37• Parce qu’on est un(e) can­di­dat(e) d’ex­trême droite aux Eu­ro­péennes. •38• Parce que Der Spie­gel n’a rien pu­blié à ce su­jet. •39• Parce que tout le monde a droit à une pre­mière chance. •40• Parce qu’on est comme ça, nous, très naïf(ve). •41• Parce que al­lez, dites-nous que cette hype trot­ti­nettes élec­triques va s’es­souf­fler. •42• Parce qu’elle a chan­gé. •43• Parce que plus on se met­tra à y croire tôt, moins on fe­ra de ra­tures sur les dates. •44• Parce que ça y est, on a chan­gé les pneus de la Twin­go. •45• Par dé­fi. •46• Parce qu’on va en­fin la tra­ver­ser, cette pu­tain de rue. •47• Parce qu’on est né(e) le 29 fé­vrier, on ne vieilli­ra en­core pas cette an­née, hé hé! •48• Parce que le môme va bien fi­nir par faire ses nuits. •49• Parce qu’on a dé­ci­dé de prendre cette an­née du bon cô­té: le cô­té sab­ba­tique. •50• Parce qu’on n’a pas des­saou­lé. •51• Parce que pas de sa­laire, pas de pré­lè­ve­ment à la source! •52• Parce qu’on n’ar­rive pas à re­mettre la main sur ces places pour le spec­tacle de Sté­phane Guillon. 53• Parce qu’on fête nos 50 ans, on est à l’abri de Yann Moix. •54• Parce qu’on a du wi-fi. •55• Parce que la peur n’évite pas le dan­ger. •56• Parce qu’on est le père Noël, c’est par­ti pour onze mois et de­mi de va­cances! •57• Parce qu’on a pa­rié 10 000 eu­ros sur la sor­tie d’un nou­vel Amé­lie No­thomb avant 2020. •58• Parce que Blade Run­ner se dé­roule en 2019. •59• Parce que l’as­cen­sion tombe un jeu­di, ça fait un de ces ponts! •60• Parce que ça rime avec veuf. •61• Parce que vous con­nais­sez les “ré­seaux so­ciaux”? Au jour d’au­jourd’hui, ils consti­tuent un ou­til in­con­tour­nable pour com­prendre l’ac­tua­li­té. •62• Parce qu’on a be­soin de ça, vous com­pre­nez pas??? •63• Parce que Last Ch­rist­mas, I gave you my heart. •64• Parce que al­lez, cette an­née, on hé­rite! •65• Parce qu’on a dés­ins­tal­lé Tin­der. •66• Parce qu’on a dés­ins­tal­lé Fa­ce­book. •67• Parce qu’on a dés­ins­tal­lé Ins­ta­gram. •68• Parce qu’on a per­du notre smart­phone. •69• Parce qu’on a pris un billet classe af­faires chez Ca­thay Pa­ci­fic. •70• Parce qu’on est un mous­tique-tigre et qu’on va bien­tôt pou­voir vi­si­ter Pa­ris. •71• Parce que vous al­lez voir, on va les te­nir, ces ré­so­lu­tions. •72• Parce qu’au pire, on pour­ra pas­ser dans Faites en­trer l’ac­cu­sé. •73• Pour pra­ti­quer la pen­sée po­si­tive. •74• Parce qu’on n’en a plus rien à ci­rer. •75• Parce qu’on aime jouer avec le feu. •76• Parce qu’on a ache­té des vignes près de New­castle. •77• Pour avoir le plai­sir d’ap­pré­hen­der 2020 avec sus­pi­cion. •78• Parce que la Suisse qui aligne Ste­phan Ei­cher comme ca­pi­taine en Coupe Da­vis, on veut voir ça. •79• Parce qu’on est Car­los Ghosn et qu’on ne voit pas com­ment on pour­rait tom­ber plus bas. •80• Parce qu’on est Laurent Wau­quiez et que dans les son­dages on ne voit pas com­ment on pour­rait tom­ber plus bas. •81• Parce que ce grand dé­bat na­tio­nal s’an­nonce tel­le­ment ex­ci­tant, pro­duc­tif et apai­sé! •82• Parce qu’on est du genre à par­ta­ger sur Fa­ce­book des af­fiches qui disent de res­ter calme et conti­nuer. Ou res­ter calme et ai­mer. Ou res­ter calme et sou­rire. •83• Parce qu’on est chief hap­pi­ness of­fi­cer, on doit mon­trer l’exemple. •84• Parce qu’on a désac­ti­vé le cla­vier emo­jis dans le smart­phone de nos pa­rents. •85• Parce qu’on n’a pas dit notre der­nier mot. •86• Parce qu’on se pas­sionne de­puis le plus jeune âge pour les élec­tions eu­ro­péennes. •87• Parce que at­ten­dez, mais c’est ouf: un fes­ti­val de Cannes, un nou­veau Beau­jo­lais, un Euro­vi­sion, un nou­vel al­bum ten­dre­ment dé­ca­lé d’arielle Dom­basle... On sait pas ce qu’il vous faut! •88• Parce qu’on est bi­po­laire, ce se­rait dom­mage de ne pas en pro­fi­ter. •89• Parce que c’est gra­tuit. •90• Parce qu’on est né(e) le 1er jan­vier der­nier, on ne connaît que ça. •91• Parce qu’il nous a dit que c’était lui, pas nous. •92• Parce que ce couple de jeunes a fait un via­ger sur notre mai­son. •93• Parce que entre faire l’op­ti­miste et faire de l’op­ti­miste, ex­cu­sez-nous mais on a choi­si. •94• Parce qu’on est Mi­chel Dru­cker. •95• Parce qu’on exerce la pro­fes­sion de ma­çon à El Pa­so, Texas. •96• Pour bien tous vous faire chier. •97• Parce qu’on n’est pas une chaus­sette. •98• Parce que la sor­tie de Fast and Fu­rious 9 a fi­na­le­ment été re­pous­sée à 2020. •99• Parce que par­don, on avait lu “croître en 2019”. •100• Parce que l’amour, tout sim­ple­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.