Salles de cinéma Jus­qu’ici… tout va bien

À CANNES, AU COEUR DE LA POLÉMIQUE NET­FLIX, LE BILAN ANNUEL DU CNC A CONFIR­MÉ L’EX­CEL­LENTE SAN­TÉ DES SALLES FRANÇAISES.

Studio Ciné Live - - News Web - PAR THIERRY CHEZE

⇢ COMME CHAQUE MOIS DE MAI, c’est au coeur du Fes­ti­val de Cannes que le Centre na­tio­nal du cinéma a dé­li­vré son tra­di­tion­nel bilan sur l’état du cinéma fran­çais. For­cé­ment, cette an­née, le contexte était un peu par­ti­cu­lier, avec des ex­ploi­tants vent de­bout contre la dé­ci­sion d’in­vi­ter en com­pé­ti­tion des films Net­flix qui n’au­ront pas les hon­neurs des grands écrans fran­çais. Mais les chiffres an­non­cés ont dû tout à la fois apai­ser leur co­lère et la re­mettre en pers­pec­tive. Car oui, tout va bien, et même très bien du cô­té de la fré­quen­ta­tion des salles françaises. Avec 213,1mil­lions d’en­trées, celle-ci pro­gresse de 3,8 % par rap­port à 2015 et at­teint son deuxième plus haut ni­veau his­to­rique de­puis cin­quante ans. Un chiffre d’au­tant plus re­mar­quable que 2016 n’a connu au­cun film phé­no­mène à la Qu’est ce qu’on a fait au Bon Dieu ? Au 31 dé­cembre 2016, le lea­der Zoo- to­pie cu­mu­lait 4,78 mil­lions de spec­ta­teurs « seule­ment ». Avec ces ex­cel­lents chiffres, la France conserve le lea­der­ship eu­ro­péen de la fré­quen­ta­tion des salles. Or les ré­formes étant tou­jours plus fa­ciles à opé­rer dans des mar­chés en bonne san­té, ces ex­cel­lents chiffres de­vraient don­ner des ar­gu­ments sup­plé­men­taires à ceux qui as­pirent à une ré­forme de la chro­no­lo­gie des mé­dias, clé de voûte du sys­tème de fi­nan­ce­ment de notre cinéma. Avec cette idée lo­gique que des amé­na­ge­ments concer­tés valent mieux que des contraintes, ap­pli­quées sous la pres­sion. On sait que les ex­ploi­tants sont les plus ré­ti­cents à se mettre au­tour d’une table pour mo­di­fier un sys­tème qui leur convient par­fai­te­ment. Mais, pa­ra­doxa­le­ment, ces bonnes nou­velles de­vraient leur ajou­ter une pres­sion sup­plé­men­taire. His­toire, sous pré­texte que le pré­sent est ra­dieux, de ne pas hy­po­thé­quer l’ave­nir…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.