Je pré­fère qu’on reste amis2005

Studio Ciné Live - - Actu -

Éric To­le­da­no : Quand nous avons com­men­cé à écrire ce qui de­vien­dra notre pre­mier long, cha­cun d’entre nous ve­nait se mettre en couple. Ce film sur deux mecs cé­li­ba­taires à la re­cherche d’une femme ra­conte donc une pé­riode de notre exis­tence qui ve­nait de se ter­mi­ner. Mais en réunis­sant Jean-Paul Rouve, De­par­dieu et Annie Gi­rar­dot, en al­lant tour­ner des scènes à New York et en s’en­tou­rant d’une équipe tech­nique che­vron­née, il tra­duit aus­si notre lutte achar­née pour mon­trer qu’on peut faire du ci­né­ma. Oli­vier Na­kache : Car évi­dem­ment, nous avons ima­gi­né plein de films qui n’ont ja­mais vu le jour… Éric To­le­da­no : On avait tel­le­ment man­gé notre pain noir qu’une fois sur le pla­teau, on était to­ta­le­ment in­cons­cients. On n’avait peur de rien ! Et on sa­vait que per­sonne ne pour­rait nous « vo­ler », le temps de quelques se­maines, cette vie dont on avait tant rê­vé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.