Nor­man­die magiq ue : Ins­pi­ra­tion Teatro Dell’arte

Dans ce pe­tit do­maine sei­gneu­rial, la blan­cheur de la pierre de Caen im­pose son aus­té­ri­té mi­né­rale, tem­pé­rée de touches ro­man­tiques. À l’in­té­rieur s’ouvre un tout autre re­gistre mê­lant les ar­canes de l’ins­pi­ra­tion contem­po­raine à une créa­tion sa­vante et p

Style Campagne - - Sommaire 2/2 - TEXTES : IN­DI­RA - PHO­TOS : RÉ­MI HONDIER

Nous sommes ici entre pom­miers et che­vaux au coeur d’un ter­roir nor­mand. Dans ce pe­tit do­maine sei­gneu­rial, le pas­sage des siècles, comme très sou­vent ailleurs, ne fut guère clé­ment pour l’ar­chi­tec­ture des lieux. La pro­prié­té était à l’aban­don et il fal­lait en­tiè­re­ment re­faire le lo­gis prin­ci­pal. Ex­cep­tion faite d’une par­tie de la toi­ture en pe­tites tuiles an­ciennes, tous les corps de bâ­ti­ments né­ces­si­taient d’être re­le­vés dans leur prestance d’ori­gine.

Cette mai­son de maître dont les bâ­ti­ments ont été res­tau­rés dans les règles de l’art, a été amé­na­gée et dé­co­rée d’une ma­nière qui re­flète la per­son­na­li­té créa­trice et lu­dique de Ka­tia. Ses ori­gines russes au­tant que son mé­tier, ap­puyé sur une for­ma­tion aux Beaux-arts, donne la prio­ri­té ab­so­lue à l’es­thé­tisme. Son ex­pé­rience au sein de marques pres­ti­gieuses, no­tam­ment Cha­nel,

Sal­va­tore Fer­ra­ga­mo, Em­ma­nuel Un­ga­ro se re­trouve lar­ge­ment dans la dé­co­ra­tion de cette mai­son. On entre dans la mai­son par la cui­sine, où règne un es­prit lu­dique. Les murs sont peints avec une cou­leur char­bon­neuse. Sous le re­gard d’un tro­phée de che­val, une table de bou­cher XIXE au-des­sus de marbre. Dans le fond, un évier en bé­ton en­ca­dré par deux lan­ternes d’église. Une cré­dence pré­sente di­verses col­lec­tions de ver­re­ries : Bac­ca­rat, verres vé­ni­tiens et fran­çais. Ce meuble, is­su d’un vais­se­lier na­po­léo­nien dé­com­po­sé, re­pose sur des cor­beaux en pierre an­tique. At­te­nant à la cui­sine, le sé­jour qui dis­pose d’une ou­ver­ture, cô­té sud où se trouve le jar­din de cu­ré. Des ré­édi­tions des sièges des an­nées 1960 cô­toient ca­na­pés Em­pire, en­tiè­re­ment re­ta­pis­sés

Les meubles aux vo­lumes in­at­ten­dus re­prenent les formes d’une na­ture exo­tique.

en soie moi­rée, entre au­ber­gine et prune, des nuances sourdes. À la fa­çon de Ch­ris­tian As­tu­gue­vieille, la dé­co as­so­cie divers re­gistres, art ani­ma­lier, mê­lant vo­lon­tiers les ani­maux de basse-cour et d’ap­pa­rat, les bi­joux et les pa­rures, les mo­bi­liers aux vo­lumes in­at­ten­dus re­pre­nant les formes d’une na­ture exo­tique. Les ani­maux de la sa­vane, zèbres et porcs épics, sont ici comme chez eux, tan­dis que des niches abritent des coraux en perle de Ve­nise an­ciennes, nacres et coraux blancs des Sey­chelles, cou­ron­nés de perles de verres d’apt. Les dé­cors sont conçus à la fa­çon des tru­meaux et s’ac­com­pagnent de pein­tures à l’huile re­pro­dui­sant des na­tures mortes exo­tiques. À l’étage, l’am­biance se pro­longe dans les mêmes veines ins­pi­rées avec une touche plus vo­lon­tiers

dy­nas­tique dans la chambre des pro­prié­taires où les plâtres des rois de France sont à l’hon­neur, par­ti­cu­liè­re­ment ceux qui s’ins­crivent au-des­sus du lit Louis XVI et qui res­sortent sur le noir des pein­tures. L’éclec­tisme se re­vi­site au pays des en­fants, le goût de l’exo­tisme se conjugue au ro­man­tisme de l’âme russe. Dans cette pro­prié­té, à la dé­co­ra­tion à la fois tendre et brillante, riche en clins d’oeil, la na­ture est gé­né­reu­se­ment re­pré­sen­tée sous ses formes les plus di­verses et les plus in­so­lites, mer­veilleu­se­ment ma­riées à un sens de l’es­thé­tique maî­tri­sée. En ma­tière de res­tau­ra­tion, l’es­sen­tiel a été ac­com­pli en cette de­meure qui a re­trou­vé son lustre d’an­tan dans une am­biance fes­tive aux cou­leurs d’au­jourd’hui. ◆

La na­ture est gé­né­reu­se­ment re­pré­sen­tée sous ses formes les plus di­verses et les plus in­so­lites

La dé­co as­so­cie divers re­gistres, art ani­ma­lier, mê­lant vo­lon­tiers les ani­maux de basse-cour et d’ap­pa­rat, les bi­joux et les pa­rures, les mo­bi­liers aux vo­lumes in­at­ten­dus re­pre­nant les formes d’une na­ture exo­tique. Les ani­maux de la sa­vane, zèbres et...

Entre sa­fa­ri et mer : gent ai­lée aux plumes cha­toyantes, têtes de cerf, co­quillages, tor­tues, coraux, nacre, éponges…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.