En Ar­dèche La ferme de So­phie

Style Campagne - - Sommaire 2/2 - TEXTES : SO­FIA KA­CEM PHO­TOS : LE PUITS DE SO­PHIE

An­cien corps de ferme si­tué dans un en­vi­ron­ne­ment très calme en bord d’ar­dèche, Le Puits de So­phie a né­ces­si­té 4 an­nées de tra­vaux pour en­fin ré­vé­ler tous ses charmes à ses vi­si­teurs. Na­tha­lie et Jacques, qui ont hé­ri­té de cette pro­prié­té, ont veillé à la do­ter de tout le confort mo­derne tout en res­pec­tant son âme. Ils y ac­cueillent leurs in­vi­tés dans 3 chambres et un gîte amé­na­gés avec goût.

Jacques a bap­ti­sé la mai­son en hom­mage à sa grand-mère, signe que cette pro­prié­té tient une place très im­por­tante dans sa vie. Pro­prié­té qu’il a lon­gue­ment chou­chou­tée pour qu’elle re­trouve tout son charme d’an­tan. Ain­si, après être dé­fi­ni­ti­ve­ment re­tour­né sur la terre de ses an­cêtres en 2001, il a ra­che­té un bout de ter­rain pour agran­dir la pro­prié­té et a en­ta­mé les tra­vaux. Tra­vaux qui ont du­ré 4 ans avant que le Puits de So­phie n’ouvre ses portes aux in­vi­tés en 2013.

Tout a été ré­no­vé de fond en combles : sols, toi­ture, plom­be­rie chauf­fage, élec­tri­ci­té… le couple a ac­ti­ve­ment par­ti­ci­pé au chan­tier afin de s’as­su­rer que la mai­son re­trouve sa splen­deur tout en conser­vant son âme. Ils ont éga­le­ment eu la chance de pou­voir ré­cu­pé­rer de très beaux car­reaux qui sou­lignent en­core plus la beau­té de leur mai­son.

Pour se dé­mar­quer, Na­tha­lie et Jacques ont éga­le­ment fait le choix d’amé­na­ger de grandes chambres (2 de 35 m² et une de 40 m²) do­tant cha­cune d’un vé­ri­table coin sa­lon qu’une salle de bain sé­pare du cou­chage

Cô­té dé­co, ils ont op­té pour un mé­lange de contem­po­rain et d’an­cien grâce aux beaux ob­jets de fa­mille dont ils dis­posent, mais éga­le­ment à d’autres élé­ments chi­nés dans les brocantes, les sa­lons…

Ré­sul­tat : chaque chambre est unique et per­son­na­li­sée dans les moindre dé­tails, y com­pris dans la salle de bain.

Ain­si, la chambre Fi­nette prône l’élé­gance avec ses tons sobres et ses meubles en bois mas­sif, la chambre Pé­brine se pare de cou­leurs claires et la chambre La Fa­brique af­fiche un cô­té in­dus­triel avec son sol gris.

« Nos in­vi­tés sont sou­vent sur­pris par le vo­lume des chambres. Une ca­rac­té­ris­tique des an­ciennes mai­sons ! »

Toutes ont une belle hau­teur sous pla­fond qui contri­bue à l’ef­fet de vo­lume.

Le ha­meau étant mi­toyen, Jacques a réuti­li­sé les ou­ver­tures exis­tantes pour aug­men­ter la lu­mi­no­si­té à l’in­té­rieur. Une tro­pé­zienne com­mune fait éga­le­ment of­fice de puits de lu­mière.

Si­tué à seule­ment 3km du centre-ville, le Puits de So­phie sur­prend tout de même par le calme qu’il offre. Jacques nous confie que ses in­vi­tés ont l’étrange im­pres­sion d’être en pleine cam­pagne et pour cause ! En ef­fet, les routes me­nant à la mai­son sont d’an­ciens che­mins agri­coles qui ont été gou­dron­nés. Un maillage com­plexe de ruelles contri­bue à cet ef­fet « coin per­du ».

« Notre mai­son donne l’im­pres­sion d’être en pleine cam­pagne alors qu’elle est à deux pas du plein centre-ville »

Si­tué à St Pierre sous AUBENAS, sur les bords de la ri­vière Ar­dèche, le Puits de So­phie per­met aux in­vi­tés de par­tir à la dé­cou­verte de ma­gni­fiques sites dont le centre an­cien d’aubenas avec son châ­teau, les ruines du dôme St-be­noit, les rues et mai­sons mé­dié­vales, le tout à seule­ment quelques mi­nutes de la pro­prié­té.

Na­tha­lie et Jacques par­tagent vo­lon­tiers avec leurs vi­si­teurs les adresses et bons plans pour dé­gus­ter des plats ty­piques de la ré­gion et re­par­tir avec des sou­ve­nirs em­blé­ma­tiques. ◆

LE PUITS DE SO­PHIE Vous trou­ve­rez toutes les co­or­don­nées et in­for­ma­tions utiles dans notre car­net d’adresses de la page 128

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.