L’es­prit des pierres

Style Campagne - - Sommaire 2/2 - SÉ­LEC­TION : WILLY ABOU­LI­CAM

Pierres, car­re­lages et ci­ments confèrent aux in­té­rieurs cam­pa­gnard une no­blesse rus­tique. Mais sous ce charme in­tem­po­rel qui semble dé­fier les ten­dances se cachent des per­for­mances en constante évo­lu­tion.

Lors de l’achat de car­re­lages émaillés, vous de­vez faire at­ten­tion à la ré­sis­tance à l’usure. Car il y une énorme dif­fé­rence entre des car­re­lages qui vont ser­vir par exemple dans une chambre à cou­cher et ceux pla­cés dans une cui­sine. La ré­sis­tance à l’usure de la sur­face est dé­fi­nie dans la norme PEI (Por­ce­laine Ena­mel Ins­ti­tute). Il existe ain­si 5 classes d’usure : PEI 1 : C’est la classe de ré­sis­tance la plus faible. Ce type de car­re­lage convient pour une chambre à cou­cher ou une salle de bains. PEI 2 Car­re­lages pour un tra­fic moyen et des chaus­sures nor­males, mais avec faible pré­sence de sa­le­tés. Ne convient pas pour les cui­sines, halls et en­trées. PEI 3 Pour un tra­fic nor­mal et des chaus­sures nor­males mais avec pré­sence de sa­le­tés ac­cep­tée. Exemple : cui­sine, bal­con, hall d’en­trée. PEI 4 Bonne classe d’usure pour un tra­fic in­ten­sif et ad­met­tant la sa­le­té. Il convient donc à un hall d’en­trée ou un ate­lier dans une mai­son. PEI 5 Pour un usage in­ten­sif in­té­rieur et ex­té­rieur. Ces car­re­lages ré­sistent éga­le­ment au gel.

Le bel ef­fet ré­tro du ci­ment

Les car­reaux de ci­ment peuvent sé­duire avec leurs tons unis, leur gamme très éten­due de cou­leurs fon­dues à l’as­pect ré­tro, et aus­si avec leurs da­miers en deux teintes. Mais c’est évi­dem­ment lors­qu’ils re­prennent les mo­tifs des an­nées 1900, en­tre­lacs flo­raux, ro­saces aux teintes vives, rouge-car­min, ver­to­live, bleu tur­quoise, qu’ils ap­portent une touche dé­co­ra­tive ori­gi­nale et très es­thé­tique, un contact doux et sa­ti­né. Les car­reaux de ci­ment sont fa­bri­qués à base de ci­ment, de sable et de poudre de marbre. Cette pâte tein­tée est d’abord éta­lée au fond du moule, uni­for­mé­ment pour les car­reaux d’une seule teinte. Pour les mo­dèles à mo­tifs, des di­vi­seurs (pièces mé­tal­liques) sont in­sé­rés dans le moule afin de com­par­ti­men­ter les cou­leurs. ne sont pas cuits, mais sim­ple­ment pas­sés sous presse, puis ils sont mis à sé­cher : ce sé­chage dé­ter­mine leur so­li­di­té

Le car­re­lage en grès cé­rame Grace imi­ta­tion pierre re­hausse l’as­pect chic de vos in­té­rieurs avec sa fi­ni­tion de sur­face mar­te­lée et po­lie ap­por­tant un ef­fet de brillance unique. La­peyre

Les car­reaux de ci­ment sont so­lides et ré­sis­tants. Avec la ten­dance au de­si­gn in­dus­triel, ils sont de plus en, plus sou­vent uti­li­sés à l’in­té­rieur avec des fi­ni­tions spé­ciales. Ca­ro­cim

Les quatre to­na­li­tés de gris et sable avec dé­gra­dés et va­ria­bi­li­tés, les fi­ni­tions 3D ef­fet pierre et mo­saïque, les nom­breux for­mats : la col­lec­tion Clay­mood est l’une des lignes les plus com­plètes. Ce­ra­miche Piemme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.