DÉ­VO­RER DU RE­GARD

Dé­crié dans la food comme Ig­gy Aza­lea dans le rap game, le glu­ten free ne fait plus l’una­ni­mi­té, au point que cette pro­téine est même de­ve­nue «most wan­ted». La mal­bouffe réa­lise son grand retour et pas que dans nos as­siettes.yum­my.

Stylist - - Brèves -

C’est la conscience tran­quille que vous pou­vez vous as­seoir sur votre ré­gime heal­thy grâce aux poufs moel­leux de la marque es­pa­gnole Woouf: des bur­gers, glaces, frites aus­si mal­léables que vos convic­tions en ma­tière de nu­tri­tion. La New-yor­kaise Ron­daj. Smith af­fiche elle aus­si sa pré­fé­rence pro-glu­ten avec ses «In­dul­gent Food Pillows»: des cous­sins en forme de bret­zels et do­nuts. Cô­té mode, si on n’est pas sur­pris de voir Mcdo lan­cer sa col­lec­tion de fringues es­tam­pillées Big Mac (big­mac­shop.se), il en est tout autre lorsque Chia­ra Fer­ra­gni – «la blo­gueuse mode la plus in­fluente au monde», at­ten­tion – crée une ligne de chaus­sures avec des im­pri­més so­da, pop-corn, bur­gers, etc. Éle­vé au rang de su­per-ré­gime au même titre que le kale de su­per-ali­ment (un bio­lo­giste amé­ri­cain a dé­mon­tré qu’il conte­nait du thal­lium,uti­li­sé aus­si dans la mort-aux-rats), le glu­ten free fait au­jourd’hui face à un désa­mour ra­di­cal.trop com­plexe, trop res­tric­tif… à tel point que Glu­te­ni­mage.tum­blr.com s’amuse à sou­li­gner l’ab­sur­di­té d’un monde sans glu­ten en pho­to­shop­pant ta­bleaux, des­sins ani­més, films et photos cé­lèbres: exit les miches de pain de La Lai­tière de­ver­meer ou les spa­ghet­tis de La Belle et le Clo­chard. Et face aux ir­ré­duc­tibles comme Gwy­neth Pal­trow qui vient de sor­tir un énième bou­quin de cui­sine «bonne conscience», Girls with Glu­ten re­cense de­puis quelques mois sur Ins­ta­gram des photos de filles s’en­four­nant de la food «heal­thy free». No­tons, par­mi les people dé­com­plexées de la pro­téine, Beyon­cé et Ni­cki Mi­naj qui croquent à pleines dents dans un Do­mac (cf. le clip Fee­lin’ My­self), Ri­han­na qui a af­fi­ché son amour pour la piz­za sur son bi­ki­ni du­rant tout l’été et Mi­ley Cy­rus qui en a fait le mo­tif ré­cur­rent de sa déco in­té­rieure. C’est de la bombe (ca­lo­rique)!

 Dad­dy is­sues. Dif­fu­sée ac­tuel­le­ment aux États-unis sur la chaîne FX, Sex&drugs&rock&roll se fo­ca­lise sur la re­la­tion entre John­ny Rock – an­cienne gloire des 90’s – et Gi­gi,sa pro­gé­ni­ture aux dents longues. Un duo père-fille qui n’ar­rive pas aux che­villes (gon­flées) de Lu­cious et de ses hé­ri­tiers.  Style. Net­flix li­vre­ra l’an­née pro­chaine The Get Down de Baz Luhr­mann, qui suit des jeunes du Bronx rê­vant de per­cer dans le hip-hop des 70’s. Si on n’est pas fan du réal’ de Mou­lin Rouge, ga­geons que cette série nous don­ne­ra au­tant en­vie de res­sor­tir nos Kan­gol qu’em­pire nos créoles.

VER­DICT: avec un pitch si­mi­laire (les cou­lisses d’un la­bel fic­tif) mais si­tué à une époque et dans un uni­vers dif­fé­rents (le rock des 70’s), Vi­nyl se place comme le chal­len­ger d’em­pire. Sauf que son couple Oli­via Wilde-bob­by Cannavale ap­pa­raît bien pâ­lot face aux flam­boyants Ta­ra­ji P. Hen­son-ter­rence Ho­ward.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.